RPG Post-Apocalyptique / City. Venez percer les secrets d'Eternalis...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1.05 [25/06] puisque j'étais déjà là

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Tony Sellers

Garde non gradé / Admin principale


. Nombre de messages : 1602
. Doublons : Annabella Hoster
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 34 ans
Localisation : niveau 2, devant l'école
Relations :

MessageSujet: 1.05 [25/06] puisque j'étais déjà là   Mer 23 Nov - 2:40

Après l'appel du capitaine, j'avais accouru vers le niveau 1. J'avais croisé des personnes entre les niveaux 2 et 3. Les gens avaient à peine entendu l'alarme que ça commençait déjà à se bousculer dans les escaliers... J'avais répété à voix haute, qu'en gardant son calme tout irait bien, mais les gens avaient peur...

Étant arrivé, j'avais signalé à la radio que j'étais au niveau 1. Au moment où je relâchais le bouton du talkie walkie, j'entendis un message retransmis par la régie:

" A tous les gardes, ordre annulé. Je répète : Ordre annulé par le Cœur. Restez dans les niveaux pour gérer la panique. "

Je réfléchis un instant. J'étais déjà arrivé au niveau 1 et il y avait certainement d'autres gardes aux autres niveaux... Devais-je redescendre et reprendre ce que je faisais avant l'appel du capitaine ou faire mon travail à ce niveau? Je repris la radio:
" Ici Sellers. Est-ce qu'il manque des gardes à certains niveaux? Je viens d'arriver au niveau 1. Vous avez besoin de gardes sur 3 niveaux, alors quels sont les ordres? à quels niveaux avez-vous besoin de gardes? "
C'est vrai quoi! Ils pourraient faire preuve d'un peu de précision plutôt que de jouer au yoyo avec nous. Ils pourraient pas s'organiser un peu? Ce serait quand même pas mal. Surtout dans un tel moment. Chaque minute compte! Et pourtant, on nous donne des ordres, puis on les annule... On fait quoi après? Si je redescends, ils vont peut-être me demander de remonter! Pendant que je ne fais des allers et retours, je n'aide personne! On perd un temps précieux! Ils vont répondre à la fin?! Je déteste attendre dans un moment pareil...

_________________

[kit by Raph]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La Régie

PNJ


. Nombre de messages : 44
. Doublons : PNJ
. Type de rp : Les deux

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] puisque j'étais déjà là   Mer 23 Nov - 3:36

"Sellers, ici Harper. Restez à ce niveau et arretez toute personne présente. N'approchez pas de la Ferme sans combinaison, il y a un risque de contamination. Vous m'entendez ? Ne jouez pas les héros. Vous avez l'autorisation de tirer si résistance."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mlada Nastrovitch

Capitaine des gardes


. Nombre de messages : 116
. Doublons : Aucun
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 34 ans
Localisation :
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] puisque j'étais déjà là   Jeu 24 Nov - 7:04

==>L'appartement Nastrovitch.

Tandis que j’avais quitté mes appartements pour me rendre au niveau un par les escaliers, l’accès n’était pas facile et par moment, je me faisais bousculer car c’était la panique ici. Tony Sellers était le premier a avoir répondu à mon ordre, signalant qu’il se rendait au niveau convoité le plus rapidement possible. Ensuite c’était au tour de Finlay Reynolds mais quelques instants plus tard, la régie annonçait l’annulation de mes ordres et sur le coup, je ne comprenais pas.

« Non mais je suis entrain de rêver là… »

C’était la première fois qu’on annulait l’un de mes ordres et c’était en voyant la panique que je comprenais pourquoi une telle décision. Il fallait absolument gérer cela et des gardes pouvaient le faire si ils étaient présents dans tous les niveaux. Finalement, je laissais tomber car je reconnaissais d’avoir fait une bêtise en donnant cet ordre et me concernant, je continuais mon avancée pour me rendre au niveau un. Etant proche de ma destination, je pouvais entendre Tony confus suite à l’annulation de cet ordre et il ne savait pas quoi faire. Harper lui demandait de rester sur place pour interpeller chaque individu suspect qui s’approcherait de là et dans très peu de temps j’allais le rejoindre.

Prête à agir à tout moment, je grimpais les derniers escaliers qui me menaient au niveau un et une fois la porte passée, je pouvais voir Tony non loin de là. Je décidais de m’approcher de lui tout en restant sur mes gardes et je m’arrêtais à ses côtés.


« Ne vous en faites pas monsieur Sellers, je vais vous tenir compagnie et je vais veiller à ce que vous ne jouez pas au héros… »


Je lui faisais un petit sourire amical tandis que je portais mon regard droit devant moi, l’arme semi automatique dans mes mains, prête à l’utiliser en cas de problème vu que la régie avait donné l’ordre de tirer si il y avait de la résistance. Ensuite, j’optais pour donner ma position à la Régie, signalant ainsi que Sellers n’allait pas se retrouver seul pour gérer le niveau un.

« Ici le capitaine Nastrovitch, j’ai rejoins Sellers afin de sécuriser complètement le niveau un… Si vous avez plus de détail sur ce qui se passe, n’hésitez pas à nous les communiquer…Terminé. »

A présent, j’étais prête et déterminée à éclaircir cette affaire mais il nous fallait absolument plus de détails sur la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Finlay Reynolds

Garde non gradé / Meilleur joueur épisodes 3 et 4


. Nombre de messages : 562
. Doublons : Don Higgins.
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 33 ans
Localisation : Niveau 1
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] puisque j'étais déjà là   Ven 2 Déc - 3:59

    -> Appartement Kramer

    Le souffle me manquait mais je ne m'arrêtais pas pour autant. Si quelque chose clochait au Niveau 1 je me devais d'être là-bas, histoire d'apaiser ma conscience suite à ma décision d'abandonner Kramer...J'avais beau me persuader que j'avais pris la bonne décision, la culpabilité me dévorait de l'intérieur. Ma main agrippait la rambarde de l'escalier avec force, m'exhortant à me dépasser. Ma veste de costume pesait sur mes épaules. Elle n'était pas faite pour ce genre d'exercice. J'en avais des suées phénoménales. J'aurais aimé m'en débarasser mais c'était un cadeau de ma femme, et il était hors de question que je l'abandonne elle aussi. Il y avait quelque chose de très stupide dans ma démarche, mais je ne pouvais me résoudre à laisser derrière moi non seulement Avery mais également, Rebecca.

    Le Niveau 1 s'offrait enfin à moi. Il m'avait fallu à peine deux minutes pour y parvenir. Je me maintenais en forme suffisamment souvent pour ne pas être effrayé par un escalier. J'allais ouvrir la porte lorsque ma radio grésilla de nouveau:

    " A tous les gardes, ordre annulé. Je répète : Ordre annulé par le Coeur. Restez dans les niveaux pour gérer la panique."


    Quoi ?! Bordel mais qu'est-ce qu'il branlait là-haut ! Comment se faisait-il qu'il puisse se marcher ainsi sur les pieds. Ce n'était après tout qu'un petit vent de panique facilement gérable. Si seulement les gars de la Régie avaient su rester discret et ne pas beugler à tout va à propos de cet hypothétique problème au Niveau 1, on en serait pas là. Que devais-je faire ? J'étais à présent devant la porte, je n'allais tout de même pas redescendre. Il y avait suffisamment de gardes en bas pour gérer tout le monde. Je rangeais ma radio sans répondre à l'ordre et ouvrais la porte avec fracas. Je pris un temps pour souffler. La respiration hachée, j'essuyais mon front, perlant de sueur, du revers de la main. J'avisais rapidement l'environnement. Du coin de l'oeil j'aperçus Mlada et Tony, l'arme au poing. On ne rigolait pas avec la sécurité apparemment. J'enfouis ma main à l'intérieur de ma veste et dégainais mon arme, prenant grand soin d'ôter le cran de sûreté. Je l'armais aussitôt. Le déclic si particulier de la balle se logeant dans le canon et du chien qui s'amorce avait le don de me rassurer.

    Je décidais de rejoindre ma supérieure et Tony. Elle en saurait sans doute d'avantage sur la situation à ce niveau. Calmement, l'oeil alerte, j'avançais le long du mur, l'arme plongé vers le bas, le long du corps. C'était la tenue adéquat d'une arme. La posture James Bond était pour les petits rigolos désireux de frimer et n'ayant aucune conscience du danger auquel ils s'exposaient. Tenir son arme au niveau de la tête, près de son oreille était la chose la plus déconcertante que le cinéma américain avait jamais inventé. Et le pire dans tout ça c'était que cette façon de faire se démocratisait chez certains policiers. Aberrant ! Un doigt trop tendu sur la gâchette et hop la déflagration vous vrillait, voir même vous crevait le tympan, sans compter la brûlure de la poudre et de la douille qui s'éjectait du canon. Pas de quoi faire le fier par la suite. J'arrivais à hauteur de mes camarades et les saluais d'un hochement de tête:

    " Quelle est la situation ici ? "

    Il était inutile de justifier ma présence, elle était souhaité dès le départ. J'attendais donc les ordres comme tout bon subordonné. Même si c'était terriblement frustrant de ne pas être aux commandes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tony Sellers

Garde non gradé / Admin principale


. Nombre de messages : 1602
. Doublons : Annabella Hoster
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 34 ans
Localisation : niveau 2, devant l'école
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] puisque j'étais déjà là   Ven 2 Déc - 19:40

Alors que j'arrivais au niveau 1, j'aperçus le capitaine des gardes qui se dirigeait vers moi.

Mlada Nastrovitch. Une bien belle femme. C'était une femme de l'Europe de l'est, et elle méritait bien la réputation qu'ont ces femmes. Il parait que là bas, toutes les femmes sont belles, on parle de "beauté slave". N'étant jamais allé en Europe, j'ignorais si cela était vrai, mais il fallait avouer que cette femme illustrait à merveille cette anecdote sur les femmes de l'est de l'Europe!
Je n'étais pas du genre à courir après les femmes, mais je savais reconnaitre une beauté quand j'en voyais une. Je n'étais pas un dragueur. Je devais aussi avouer être un grand timide. Certaines femmes pouvaient apprécier et prendre les devants. Mais la plupart, ce n'était pas le cas. Et de toute façon, mon cœur était pris depuis longtemps déjà. Et ce soir, j'avais fait un pas vers celle qui me l'avait pris... Je tenais vraiment à Dakota!

Le capitaine Nastrovitch venait à peine de me rejoindre, qu'elle me mettait déjà en garde, me disant de ne pas jouer les héros. Je ne voyais pas pourquoi elle me disait ça d'ailleurs. Je faisais mon travail le mieux qu'il m'était possible de le faire. J'essayais d'être prudent malgré tout. Je n'étais pas du genre à foncer tête baissée sans réfléchir!

L'arme à la main, je retirais la sécurité et regardais autour de moi, prêt à agir. Je m'adressais alors à mon capitaine.

" Je vous écoute. Qu'est-ce qu'on fait? On va voir ce qui se passe? "

Elle transmit alors un message à la radio. Et alors que nous allions bouger, Finlay vint nous rejoindre. Il était essoufflé. On aurait dit qu'il venait de faire un marathon. Mais c'est vrai que courir dans les escaliers, c'était un bon exercice de cardio! Moi même, je reprenais doucement mon souffle, mais mon cœur battait toujours la chamade. La poussée d'adrénaline sans doute. Tous mes sens était en éveil. J'étais prêt à toutes les éventualités, du moins, c'était l'impression que j'en avais. Mais je n'étais peut-être pas au bout de mes surprises...
" Fin, ça va? T'as pas remonté qu'un niveau toi! T'étais plus au bal non plus? "

Je me retournais alors vers ma supérieure et lui dis:
" Et bien, nous voilà trois maintenant. "

_________________

[kit by Raph]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mlada Nastrovitch

Capitaine des gardes


. Nombre de messages : 116
. Doublons : Aucun
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 34 ans
Localisation :
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] puisque j'étais déjà là   Mar 6 Déc - 23:05

Après avoir rejoins Tony dans le couloir principal au niveau un, j’attendais une explication sur la situation mais c’était le calme, pas de réponses, rien… Donc, je devais faire un choix et ce dernier consistait à agir sans plus attendre. D’ailleurs, je me disais qu’un homme de plus, n’aurait pas été de refus mais je savais parfaitement que Tony était un bon élément et je pouvais compter sur lui à tout moment. D’ailleurs ce dernier m’avait observé durant quelques secondes car j’étais très plaisante à regarder et je ne pouvais qu’avouer que j’aimais cela. Il me posait une question sur ce qu’on allait faire, devait-on agir en allant voir ce qui se passe ? Je portais de nouveau mon regard sur lui avant d’acquiescer d’un léger signe de tête.

« Oui, nous allons y aller… Je passe devant, vous couvrez nos arrières. »

Alors que nous étions sur le point de nous mettre en route, un nouveau garde nous rejoignait à notre position et je ne pouvais qu’esquisser un sourire lorsqu’il s’agissait de Finlay, un autre bon élément. Il nous saluait d’un hochement de tête avant de nous demander la situation à ce niveau et sans attendre, je lui répondais.

« Nous ne savons pas grand chose… et je pense qu’à la régie, il ne sont pas au courant de ce qui se passe ici sinon ils nous auraient déjà prévenu. Nous allons devoir agir à trois. »

Je pouvais voir que Finlay était essoufflé et c’était la même chose pour Tony ainsi que moi-même sauf que le nouvel arrivant l’était beaucoup plus. D’ailleurs, à voir ce qu’il portait, n’avait pas du lui faciliter les choses contrairement à moi et il était hors de question de faire une pause même si Finlay en avait besoin, du moins, c’est ce que je pensais.

« Bien, vu que nous sommes trois, je passe devant… Tony, derrière moi et Finlay tu fermes la marche pour couvrir nos arrières… Je veux trois mètres d’intervalle entre nous et ouvrez l’œil… N’oubliez pas que nous ne savons pas vraiment ce qui se passe ici. »

Je commençais à ouvrir la marche, l’arme à la main, vigilante de tout mouvement suspect où autres car je ne savais pas ce qui se passait ici pour le moment et ensuite je me retournais vers mes hommes.

« Lorsque nous aurons terminé, je vous invite tous les deux à la cafétéria car vous l’aurez bien mérité. »

Il fallait parfois faire plaisir à ses hommes en les invitants et moi, j’étais comme cela, surtout quand ils faisaient du bon boulot.



==> La ferme : http://eternalis.jdrforum.com/t922-105-25-06-le-gang-parano-en-action#21719
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] puisque j'étais déjà là   

Revenir en haut Aller en bas
 

1.05 [25/06] puisque j'étais déjà là

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternalis, le défi de la science :: L'Enfer de la Science :: Niveau 1 :: Les couloirs-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com