RPG Post-Apocalyptique / City. Venez percer les secrets d'Eternalis...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1.05 [25/06] Que la fete commence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Dim 13 Mar - 7:12

Dans mon post : Peter Hogan (en couleur), Aelia, Logan, Alia

    Les mondanités, c’était mon truc à une époque. Sauf que j’étais pas coté orgas. Et généralement, je n’étais pas officiellement invitée non plus. De façon systématique, quelqu’un dans la foule mourrait, soit directement soit comme dommage collatéral. Mais j’aimais beaucoup cette ambiance. La musique, les belles robes, le champagne… Je n’avais pas encore eu le temps d’aller au buffet. Aelia avait quitté son poste, pourquoi je restais encore là ? Je me tournais vers la salle, il y avait plus de monde que je le croyais. Je descendais deux marches avant de ressentir à nouveau cette maudite décharge. Je relevais la tête et scrutais la salle à la recherche de Keller. Il était facile à repérer à coté du thon rouge, heureusement. Mais ca n’allait pas durer, alors j’avais intérêt à ne pas trop le quitter des yeux. Je fis un signe de tête pour signifier que j’étais sur le qui vive. La soirée allait être longue.

    Je descendais les marches pour aller dans leur direction quand une voix derrière moi vociféra mon nom. Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant Peter Hogan en personne.

    Spoiler:
     

    - EMILY ! Je suis passé chez toi, mais tu étais déjà partie. Oh mon dieu, tu es absolument divine.
    - Espèce de salaud ! Où tu étais passé ? Tout le monde t’attend.
    - Je sais, je suis désolé. Tu peux me remettre mon nœud papillon, stp ?

    Non seulement j’étais la bonne poire, mais en plus j’étais bobonne. Je finissais d’habiller mon cavalier et l’embrassais en vitesse.

    - Les Keller sont là-bas, viens, on va aller les saluer.
    - Mais attends ! Toi, c’est lui qui assure ta place au conseil, moi non. Alors on va d’abord saluer les électeurs.
    - T’as pas besoin de moi pour ça. Depuis que je suis arrivée je suis à l’accueil, je veux aller saluer les Keller et boire une coupe.
    - Ty est où ?
    - Nulle part.
    - Parfait. Je te retrouve après.

    Peter se dirigea vers l’estrade où se trouvaient Aelia et Logan. Moi j’avais repéré Mme Keller qui s’était isolée à un buffet. Je traversais la foule jusqu’à elle.

    - Mme Keller, je n’ai pas encore eu l’occasion de vous voir. Cette robe vous va à ravir. Je vous remercie d’être venue, Peter y tenait beaucoup.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
David VIP

VIP


. Nombre de messages : 247
. Doublons : none
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 40 ans
Localisation : niveau 3 à la recherche d
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Dim 20 Mar - 7:30

La main de David resta bloquée sur le fin poignet malgré la tirade de la jeune femme. Il ne comprenait rien. Où avait-il merdé avec elle au point qu'elle pense qu'il la déteste. Seigneur qu'il aurait lui montré ici de suite à quel point elle se trompait. Un léger soupir passa ses lèvres et il ne fit aucun mouvement pour empêcher le poignet de sortir de sa prise. Son visage resta de glace pendant toute sa tirade. Elle avait raison mais jamais il n'accepterait un autre responsable pour sa sécurité. Son sang ne fit qu'un tour quand elle l'assimila à une bonne femme et aussi bas qu'elle il répondit sur un ton glacial.

« Car vous pensez n'avoir jamais de saute d'humeur, peut être? » Le ton était ironique, rien qu'aujourd'hui elle avait démontré toute sa féminité dans ce trait pathétique.
Il l'a laissa fuir sans tenter de la rappeler après tout lui aussi avait des obligation et si elle voulait partir elle ne pourrait pas le faire avant plusieurs jours il avait donc le temps de voir.

* D'ici là, elle aura changé d'avis, encore une saute d'humeur... *

Il se détourna pour regarder l'endroit où il avait négligé sa femme. Elle aussi était partie... Il grimaça, ce n'était pas bon signe. Alia allait lui faire regretter cet écart de conduite. Son regard fit rapidement le tour de la salle pour la repérer. Elle était de dos, près d'un buffet en pleine discussion. Le dos droit et la démarche sûre il s'avança vers le groupe.

Délicatement, il plaça sa main autour des hanches d'Alia et s'excusa auprès de son oreille avant de reporter son attention sur les gens autour de sa femme. Certaines têtes lui étaient connues, mais même s'il dirigeait le complexe, il avait plus l'habitude de ses dossiers médicaux que des habitants sains d'Eternalis. Il les salua de la tête.

« Madame, Messieurs » Fit d'un grand sourire charmeur, avant de tendre la main vers Hogan.
« J'espère que votre requête a correctement été exécuté Mr le maire? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Maitre du Jeu

Scénar Chef


. Nombre de messages : 205
. Doublons : en effet
. Type de rp : Scénar uniquement

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Lun 21 Mar - 7:08



Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs, Eternaliens, Eternaliennes, Bonsoir à tous et merci d'être venus.

Je serai votre maitre de cérémonie pour cette soirée. Avant de vous parler de la fête, je vous demande d'accueillir et d'applaudir bien fort celui qui nous a tous réunis ce soir. Le maire de la ville d'Eternalis : MR PETER HOGAN !




BONSOIR !

Merci à tous, merci d'être là, pour cette grande soirée.

Quand je me suis présenté à la Mairie il va y avoir 4 ans, je vous ais promis de faire tomber les barrières entre la ville et l’hôpital. Et bien voilà qui est fait, et je souhaite la bienvenue au niveau 2 au Docteur David Keller, à sa charmante épouse et à toute son équipe. Ce soir tout Eternalis s’est réunit pour être ensemble, pour célébrer la vie, pour nous célébrer nous, tous survivants et tous vivant, et c'est ça l'important. C'est que nous soyons tous là ce soir.

Parceque c'est bien de s'exprimer, et certains, qu'ils soient présent ou non ici, s'expriment souvent sur le sujet. Mais où sont les actes ? Et bien ils sont là ! J'ai demandé au Dr Keller de permettre à ses équipes de venir ce soir, et il a accepté tout de suite, parceque sans distinctions, nous partageons tous cette même vie ici sous le désert du Nevada. On dit toujours qu'il faut diviser pour mieux régner, et bien souvenez vous que votre maire a choisi de rassembler !

Mesdames, messieurs, profitez de votre cavalier, de votre cavalière, car il ou elle ne sera pas toujours avec vous. En effet, toujours dans cet esprit de rassemblement, notre maitre de cérémonie interviendra régulièrement pour vous faire changer de partenaire le temps d'une danse. Aussi, je ne sais pas pour vous, mais moi je vais attacher ma moitié à la piste pour le temps qui nous sera imparti.

Bonne soirée à tous^^





Peter descendit de l'estrade sous les applaudissements de la foule, pour rejoindre Emily et les Keller au buffet. La fete pouvait commencer....






INSTRUCTIONS MJ

Comme l'a si bien dit notre maire, ce bal est l'occasion pour tous de se rapprocher. Aussi, durant cet épisode, il y aura régulièrement des changements de partenaires. Et comme les garçons ont perdu la guerre des sexes, ils seront pénalisés ici même. Quand un changement de partenaire sera organisé, seuls les joueurs avec des persos féminins pourront choisir avec qui dansera leur perso. Les joueurs ayant un perso masculin n'auront rien à dire. De plus, chaque perso masculin recevra un gage rp au cours de l'épisode. Gage réussit : 2 points d'avance pour la prochaine guerre. Gage raté : 2 points de pénalités. Triche avérée : 5 points de pénalité.

Bon jeu^^

_________________
Avatar par Sophi@ sur Starlight Night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Finlay Reynolds

Garde non gradé / Meilleur joueur épisodes 3 et 4


. Nombre de messages : 562
. Doublons : Don Higgins.
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 33 ans
Localisation : Niveau 1
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Lun 21 Mar - 9:45

    Dans mon post: Avery, Liam, Hogan.

    J'écoutais attentivement Kramer et tout en la regardant palabrer je me remémorais nos années communes. Elle était, à l'époque, la meilleure dans son domaine, et j'étais très fier de l'avoir sous mes ordres. Les mots dévotion, patriotisme, loyauté prenaient tout leur sens lorsqu'il s'agissait d'Avery. Encore aujourd'hui d'ailleurs bien qu'une partie de moi se méfiait d'elle. Je n'aimais pas la manière avec laquelle Keller l'employait. Il y avait, à présent, tant de mystères autour de Kramer que je n'arrivais plus à retrouver la jeune femme épanouie et volontaire qui m'avait tapé dans l'œil, il y a de cela quelques années. Je l'avais redécouverte en arrivant à Eternalis: distante, froide, calculatrice...Pas vraiment le portrait chaleureux que j'avais gardé en mémoire.

    Elle venait de me poser une question. Ce que l'on faisait là ? Si seulement j'avais une réponse à lui fournir...Je me contentais de hocher la tête. Mon désarroi me tirait à nouveau vers le fond. Pénible et triste réalité que la nôtre. Je regardais à nouveau Kramer. Elle déposait son verre sur le buffet et avisais le couple Keller. Où avions-nous réussi, elle et moi, à trouver l'énergie nécessaire pour surmonter cette terrible tragédie ? A faire face lorsque le monde se mourrait ? Comment se faisait-il que nous étions là, tous réunis, à célébrer je ne sais quoi, à rire et passer du bon temps alors que la surface, juste au-dessus de nos têtes, n'était plus qu'un tas de cendres décrépit.

    " D’après toi, quand on a appris à se saouler avec un Irlandais, faut combien de verres avant d’être raide au champagne ? Excuses-moi une minute…
    Raide au champagne ? Elle est bonne celle-là ! Il faudrait bien plus qu'une caisse entière. Une transmission plus tard, Kramer revint à sa conversation.
    Je suis obligée de rester là, pendant que Monseigneur est planqué au niveau 3. Et c’est ça un leader ? Laisses-moi rire…Les flics…Ils n’auront jamais la rigueur des militaires…
    - Je suis bien d'accord avec toi, un flic par définition ne connaît même pas le sens du mot rigueur. Et impossible de le lui apprendre puisque le flic est aussi hermétique à l'apprentissage.
    Je venais de me rendre compte que je tutoyais Kramer. Les bonnes vieilles habitudes.
    C'est bien pour ça que tu as une place de choix dans ce complexe. Il faut une tête bien faite pour accepter toutes ces responsabilités et m'est avis qu'Anton, avec tout le repsect que j'ai pour son travail, n'a pas les épaules suffisantes. Il galère déjà suffisamment avec son gosse..."

    Une voix vint interrompre notre échange. J'avisais le gêneur et ma frustration laissa place à un franc sourire.

    " Salut Liam !
    Je lui serrais la main et lui tapotais l'épaule amicalement.
    Je suis en agréable compagnie comme tu peux le voir. "

    Je fis les présentations très brièvement. Je m'apprêtais à demander des nouvelles de Liam lorsque la salle devint plus silencieuse. Mon regard se fixait déjà sur la scène, par réflexe ou instinct que sais-je. J'avais vu juste, le maire s'adonnait à son jeu favori, comme tout bon politicien. Je n'écoutais que d'une oreille, préférant me goinfrer de toasts. Toutes ces belles conneries de discours, j'en avais eu mon lot. Une fois les applaudissement terminés, je décidais de reprendre ma conversation comme si de rien était.

    " Où en étions-nous ? Sûrement à parler de choses bien plus intéressante que tout ce blabla de politicards. Quoi de neuf par chez toi Liam ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Mer 23 Mar - 11:34

Dans mon post : Peter, Alia, David

    Ma discussion avec Alia fut brutalement interrompue par un pingouin en costard sur l’estrade. Mon cavalier allait pouvoir briller de sa grande aura.

    - Ah bah voilà l’homme du jour…

    Je me tournais vers l’estrade pour écouter ce que Peter avait préparé. Non pas que ca m’intéresse vraiment, mais si je voulais lui donner un avis avec des exemples plus concret que « c’est bien mon chéri, t’es le meilleur » j’avais plutôt intérêt à écouter. La pique pour Ty était flagrante. Son absence allait lui faire du tort, tant pis pour lui. A la fin du discours, je ne pus m’empêcher de sourire… Il allait m’attacher à la piste, ah bah je voudrais bien voir ça, moi. Bien sur que j’allais danser, j’avais toujours adoré ça, mais je ne devais perdre de vue ma mission auprès de Keller. Si je commençais à le perdre dans la foule, on serait mal barré.

    En parlant du toubib, le voilà qui s’avançait vers nous. Il voulait retrouver sa femme, j’imagine, puisqu’entre lui et moi c’était toujours un peu la guerre depuis San Francisco. Mais bon, depuis le temps, j’avais appris à vivre avec ça, et je m’en fichais pas mal. Je reculais d’un pas pour le laisser rejoindre son épouse.

    - Bonsoir, Docteur Keller.

    Je n’attendais pas vraiment de réponse. Je souriais plutôt en imaginant très bien la non-réponse à venir, et qui, bien sur, arriva. Il était bien trop prévisible ce type, c’était d’un ennui mortel. Heureusement, il ne fallut de quelques secondes à Peter pour nous rejoindre. Il passa sa main dans mes cheveux.

    - Tu as aimé mon discours ?
    - Oh oui. Alors là, si les gens ne votent pas pour toi, je ne comprends pas. « diviser pour mieux régner, mais votre maire a choisi de rassembler », tu m’as impressionné, vraiment.

    Peter se tourna ensuite vers Keller qui lui adressa la parole en premier. On se serait cru à la cour d’un roi français.

    - Je vous remercie d’avoir adhéré à mon idée, Docteur. Tout est parfait. Mais je n’ai entrevu que Melle Kramer du Cœur. Les autres sont de surveillance ? J’espère qu’il n’y a rien de grave.
    - Léonova est venue me voir, on a choisi sa robe ensemble, elle ne devrait pas tarder.
    - Ah d’accord. Emily, on devrait peut être ouvrir le bal…
    - J’ai pas fini mon verre…
    - Emily…
    - D’accord, si Mr et Mme Keller viennent avec nous… Ca serait normal qu’on ouvre le bal à deux couples.

    Et puis moi je ne le lâche pas des yeux, ou Kramer va encore gueuler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
RoseOD VIP

VIP / Fondatrice d'Eternalis


. Nombre de messages : 4728
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 32 ans
Localisation :
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Jeu 24 Mar - 0:45

Dans mon post : Finou, Liam

    Le déroulement de cette conversation avait quelque chose d’étrange. Pendant quelques secondes, j’avais eu l’impression d’avoir quitté Eternalis. Finlay Reynolds était le symbole de mon passé, une sorte de jeunesse perdue. J’étais une idéaliste à l’époque. J’avais bien changé depuis. Il y avait peu de personne qui avait ma confiance… Voire personne en fait, puisque Keller faisait désormais ses coups en douce… En tout cas, Fin’ n’en faisait plus partie. Tant que je ne savais pas ce qu’il pouvait raconter à qui, je devais m’en méfier. J’allais peut-être devoir l’éliminer dans un avenir plus ou moins proche. Dommage, c’était un type bien. Mais business is business. On en était pas encore là, mais je devais garder ça à l’esprit.

    Sa remarque sur Anton m’aurait fait sourire si je ne pensais pas la même chose sans avoir vraiment le droit de le dire haut et fort.

    - C’est pas moi qui l’ai dit. Mais Keller est assez grand et intelligent pour organiser son truc comme il veut. C’est normal qu’il mette quelqu’un en qui il a une confiance aveugle à des postes aussi stratégiques. Après tout, c’est lui le patron.

    Impossible à remarquer pour quelqu’un non-averti, mais Fin et moi ne parlions plus du tout de la même chose. Je gardais les yeux rivés sur mon fond de verre pour m’empêcher de regarder dans la direction de David. J’étais complètement accro, et je ne pouvais rien faire contre ça. J’avalais en vitesse ma dernière gorgée de champagne et reposais mon verre en tournant volontairement le dos à la salle.

    Pendant ce temps, une voix de jeune homme vient nous saluer. J’avais bien entendu le mot « mademoiselle » ? Alors quoi ? Ca y est, une robe et c’est la porte ouverte à n’importe quoi ? Keller et ses grandes idées, moi j’en avais marre de me faire humilier dans ce complexe, j’avais assez d’états de service dans et hors d’Eternalis pour qu’au bout de 4 ans d’enfermement on ne m’appelle plus Mademoiselle ! Des rousses, il n’y en avait pas des tonnes, surtout des comme moi, alors il n’avait aucune excuse pour cet acte. Finlay le salua en retour, tandis que je restais silencieuse. Alors que j’allais me tourner, le maire monta sur l’estrade pour son discours, captivant toutes les attentions.

    Je soulevais ma robe pour prendre mon arme cachée sur ma jambe et allais la braquer dans le dos du type. C’était le barman du Night… Raison de plus pour ne pas pouvoir se tromper. Avec les frasques des saoulards, j’y étais régulièrement.

    - Je te déconseille fortement tout geste brusque. On va faire demi-tour et aller dans un coin tranquille derrière les buffets. En route.

    J’avais parlé très doucement pour rester le plus discrète possible. Tellement discrète que lorsque Fin’ ré-adressa la parole à son ami, il n’était déjà plus là. A l’abri des regards, je pouvais faire tout ce qui me venait à l’esprit, et c’était toujours en la défaveur de ma victime.

    - Tu sais que je connais Eternalis comme ma poche. Je pourrais te balancer à l’extérieur face au virus sans que personne ne remarque quoi que ce soit, même pas à la Régie. Tu croyais quoi, petit con ? Insulte à un membre du Cœur, ca peut couter très cher, surtout quand il s’agit de moi. Ce n’est pas parce que c’est la fête qui faut se croire tout permis… Tu commences très mal ta soirée.

    Je poussais Liam vers l’avant, et enlevais la sécurité de mon arme. Je n’avais plus que la détente à presser pour que toute cette population à la con comprenne à qui elle avait à faire…

_________________
© Moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/home.php?ref=home#/group.php?gid=1841828
avatar
Mlada Nastrovitch

Capitaine des gardes


. Nombre de messages : 116
. Doublons : Aucun
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 34 ans
Localisation :
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Ven 25 Mar - 1:00

Dans mon post : Avery, Liam et Finley.

Cela fait un petit moment que je n’ai pas vu mon mari et je sais parfaitement que mon travail en est la cause, je ne le nie pas. J’ai voulu ce job et je ferai tout pour le garder. Ce soir, un bal est organisé et je suis invitée à m’y rendre. Hésitante, je n’accepte pas et je ne refuse pas l’invitation. J’aimerai tant que Stanislas m’accompagne car me rendre à une telle organisation seule, n’est pas une bonne chose. Je risque d’attirer les regards, certainement les moqueries et bien d’autres réflexions en tout genre. Dois-je m’y rendre ou bien rester dans mes appartements ? Ai-je le choix ? Bien sûr que je l’ai et mon cœur me dit de rester ici. Par contre la raison me dit d’enfiler une belle robe de soirée et de me rendre à ce bal car ma non-présence peut être mal vue.

« Cruel dilemme… »

Je marmonne cela entre mes dents tandis que je me dirige vers la salle de bain afin de prendre une douche et une fois cette dernière terminée, je me déplace jusque ma garde robe pour choisir la robe qui me conviendra pour la soirée. Même si aller dans ce genre d’endroit ne m’enchante guère, il faut que je trouve la tenue idéale pour bien me faire voir par les autres. Après avoir mis la main sur la robe qui me plait, je me dirige vers la salle de bain afin de terminer de me préparer. Maquillage, coiffure et un peu de parfum seront parfaits pour la suite des évènements.

« C’est parfait comme cela. »

Après un dernier coup d’œil dans le miroir, je sors de mes appartements pour me rendre à ce fameux bal et je traverse les différents couloir pour arriver devant l’ascenseur qui me conduira au niveau deux. Après être montée dans ce dernier, me voilà rapidement au niveau souhaité et je me retrouve donc dans le hall où se déroule la réception. Un de mes gardes présents pour le bal, se rapproche de moi pour me saluer.

-Bonsoir madame Nastrovich, vous êtes ravissantes.

« Je vous remercie. »


Spoiler:
 

J'observe les différentes personnes présentes et rapidement, je peux voir qu’Avery semble énervée à cause de l’un des hommes l'accompagnant. Saisissant une coupe de champagne auprès d’un serveur, je décide de me rapprocher d’eux afin de tenter de calmer la situation tout en les saluant.


« Bonsoir à tous, heureuse d’être parmi vous. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alia VIP

VIP / Ex-admin en chef


. Nombre de messages : 2028
. Doublons : --
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 36 ans
Localisation : Dans l'ascenseur privé
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Ven 25 Mar - 4:09

Emily, Peter, David

Dire que dans l’après midi, j’avais imaginé mille scenarii de soirées parfaites au bras de David, comme nous en passions avant. Avec tout ce qui nous arrivait maintenant, comment avais-je pu croire que cette soirée effacerait tout le reste ? Comment avais je pu m’imaginer qu’il redeviendrait le mari attentionné qui n’aimait que moi ? J’attrapais une coupe sur le buffet en essayant de ne pas me retourner pour voir ce qu’il faisait...
Je fus sortis de mes sombres pensées par une voix familière dans mon dos. Après un léger sursautement, je repris contenance.

Merci beaucoup Emily, vous êtes superbe également !
Je ne pouvais décemment pas manquer cette soirée, j’ai toujours beaucoup aimé les bals. Mais qu’arrive t-il à Mr Hogan, je ne l’ai pas encore vu ? Quelle surprise nous prépare t-il encore ?


Ce n’est qu’en prononçant ces derniers mots que j’aperçus le maître de cérémonie prendre le micro pour introduire Monsieur le maire.

Il est très élégant, je suppose que vous y êtes pour beaucoup, glissais-je à Emily avant qu’il n’entame son discours. On dit toujours qu’un homme puissant n’est que le reflet de la femme à son bras ! Cela dit je ne suis pas sûre que ça s’applique à tout le monde...
Ce n’est qu’en disant ces paroles, que je me rendis compte que j’aurais mieux fait de les garder pour moi, elle reflétais bien trop mon humeur morose.

Je ne connaissais pas grand chose en politique, et je ne m’y étais jamais vraiment intéressée mais je trouvais que Peter Hogan se débrouillait plutôt bien pour les discours électoraux. C’est à ce moment là que je sentis la main de David sur ma taille et son souffle à mon oreille qui s’excusait. Il le savait bien que je ne pouvais résister aux chuchotements doux au creux de l’oreille, il en profitait, mais j’étais bien décider à ne pas l’excuser aussi rapidement. Je gardais donc une posture droite et froide sans lui lancer un regard ou un mot préférant accueillir le maire chaleureusement.

Mr Hogan vous avez été très bien ! Merci beaucoup pour le compliment, je suis très touchée, je disais justement à Emily que vous faisiez un couple très élégant ce soir.
Comment se déroule la campagne ? Je pense que cette idée de bal devrait vous ramener quelques voix, il se passe si peu de chose légère et agréable ces temps ci !


J’espèrais bien que David prendrait cette pique personnellement. Et ce n’était qu’un avant goût...
Ma deuxième revanche serait cette danse, je savais qu’il n’aimait pas particulièrement danser, c’est pourquoi je me dépêchais d'acquiescer à la proposition d’Emily de rejoindre la piste.

Excellente idée ! Après tout les bals sont fait pour danser !

Une fois sur la piste, je reprochais à David son comportement :

Pour une fois, ne peut-on passer une agréable soirée ? On ne fait plus rien ensemble, tu es toujours tellement occupé et tu savais que j’étais ravie à l’idée de ce bal... Tes petits soldats sont assez grands pour se débrouiller une soirée sans que tu sois obligé de les materner. Si ce n'est pas le cas tu les as bien mal choisi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Sam 26 Mar - 10:20

Dans mon post, je parle de Aelia T. Littleton et Peter Hogan


Quelle beauté, quelle finesse, quelle sensualité... une seule parole, un seul regard et le monde alentour disparaît instantanément. Je ne parviens pas à comprendre le miracle qui a fait qu'Aelia n'ait pas eu de cavalier à moins d'une heure du bal et remercie le ciel - si tant est qu'il y soit pour quelque chose - d'avoir la chance de passer cette soirée en sa compagnie.
Je plonge mon regard dans le sien et il me semble, l'espace d'une seconde, qu'elle rougit comme une collégienne. Elle porte la coupe à ses lèvres avec délicatesse et je ne peux m'empêcher de lui sourire sans raison.
Ce genre de sourire irrépressible qui survient instinctivement face à une situation qui nous touche au plus profond de notre être.

- Vous allez trouver ça banal ou peut-être déplacé, mais... je vous trouve merveilleuse, Aelia. Oserais-je vous demander l'honneur d'accepter une danse ?

Au moment même où je me décide à attraper la main de ma cavalière pour la mener vers la piste de danse, un grésillement dans les hauts-parleurs se fait entendre et la musique se tait. Apparaît alors, dans toute sa classe, le maire d'Eternalis, venu lancer la soirée. En l'apercevant, Aelia semble reprendre des couleurs et je remarque même un soupir de soulagement soulever sa poitrine.

Je serre les dents. C'est sûr qu'il n'aura pas ma voix, ce bellâtre !
Une telle réaction est enfantine mais elle est surtout spontanée et sincère.
Ce pourrait-il qu'une liaison secrète se soit nouée entre Hogan et Aelia ? Cette pensée m'angoisse et je sens que si c'est bien le cas, je ne soutiendrai pas longtemps la comparaison face à tant de charisme et de verve !

Je soupire et fais un pas en arrière. L'idée de quitter le bal me traverse l'esprit mais Hogan termine son petit discours et ma cavalière se retourne vers moi.
Je dois faire bonne figure mais ne parviens à lui adresser qu'un pâle sourire malgré tous mes efforts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Léonova N. Romanov

Garde d'élite / Resp. niveau 3


. Nombre de messages : 889
. Doublons : ---
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : La régie
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Dim 3 Avr - 6:30

    In: Anton, un garde


    En retard, oui, pour sur.. La jeune femme regarda l'heure avant de quitter son appartement suivi par Anton. Elle avait bien remis la veste de son cavalier en place après lui avoir légèrement la main pour qu'il n'accepte de porter son arme. Laissant au dernier moment ce petit sac sur le meuble d'entrée encor emoins pratique que rien finalement. elle poussa un sourire en refermant la porte avant de relever la tête.
    Cétait partie, une mission comme une autre Emily avait dit, elle ferait comme ci, c'était le cas après tout, ça lui rappelait bien des souvenirs... En quelques pas la démarche de L'ex rangers changea se faisant à cette tenue, assurance et élégance marchant aux coté de son cavalier jusquà l'ascensseur les amenant à la fête. Dans le talkie, le discour du maire qu'on leur fit parvenir...

    - Il aime s'entendre parler celui là. Nous permettre d'aller au bal, Il n'a rien trouvé de plus crédible?

    Elle se racla la gorge et se tu avant de ne se faire réprimander par son supérieur. Essayant de se détendre mais c'était mission casiimpossible, elle savait déjà tout les regards la jaugeant de la tête au pieds, entendant déjà les remarques à son passage ou les ricanements. Ca allait être un enfer, ça faisait si longtemps qu'elle n'avait plus porter de robe ou jupe mais de ce style c'était encore plus rare.
    Une mission réussir la mission léo, ne pense qu'à ça, et à ne pas tuer ton cavalier, bon pour l'instant elle n'avait aucune raison de le vouloir malgré ses petites remarque il s'était montré plutot agréable ou tout du moins autant qu'il soit possible de l'être entre elle et anton jusqu'à ce jour.

    Spoiler:
     

    - c'est parti

    Les portes de l'ascensseur s'ouvrir et la jeune femme repris son rôle se détendant les épaule une seconde avant de faire un pas à l'extérieur, les regards des personnes proches se tournant automatiquement vers eux, elle adressa un sourire charmant aux salutations leur étant adressé. Avant de ne scruter la salle repérant rapidement finley, avery et madla dans un coin et les keller ainsi que le maire au abord de la scène. Son regard revint sur le capitaine kramer, quelque chose clochait elle pouvait le voir malgré la foule qui commencait danser et le rythme entrainant de la musique.
    Un des garde à sa droite la fixa avant de ne la saluer

    - Hey léo... wow j'avait j'aurais cru voir ça un jour. Tu met ça quand tu veux pour l'entrainement, tu es..... avec Fielster

    Fit il en remarquant à présent le chef du cœur. garde ton calme léo garde ton calme, elle eu un léger mouvement ayant envie de le calmer pour qu'il ne finisse pas sa phrase mais la présence d'anton suffit à cela. Elle se ravisa, légèrement tendu malgré tout, avec anton? techniquement..

    - En effet agent Rickers

    Calme et professionnelle, dur lorsque vous avait l'impression de vous balader entièrement nue mais possible, tant qu'elle avait ses flingues à porter de main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terra616.nextgenforum.com/forum.htm
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Jeu 7 Avr - 4:38

    Sekhmet A. O'Reilly

Personnes visées : Evelyne, Avery, Finlay, Liam



    La soirée promettait d’être intéressante. Sekhmet s’était approchée de la jeune femme isolée, la journaliste qu’elle avait déjà rencontrée. Cette dernière, à l’affut du couple Keller lui avait adressé un sourire avant de lui répondre qu’il était en effet difficile de les approcher et qu’elle ne souhaitait pas rater sa chance. Sekhmet hocha simplement la tête, trempant ses lèvres dans le verre de champagne qu’elle avait à la main. Le regard perdu en direction de Finlay, Sekhmet fut surprise de la question de la jeune femme. Evelyne était une personne très sympathique mais Sekhmet se méfiait. Après tout, elle était journaliste et éventer certains événements de sa vie privée avec elle était dangereux. Elle se contenta d’un petit haussement d’épaules.

    Oh, rien de spécial, j’ai été renouvelée dans mon poste. Je suis donc très occupée… Une petite soirée de divertissement ne fait pas de mal ! Et vous ? De nouveaux scoops croustillants ?

    Elle avait sourit aimablement en faisant cette remarque. Elle se doutait bien que Evelyne ne révélerait pas aisément ses petits secrets. Le regard de Sekhmet s’attarda un bref instant sur Keller qui avait saisi violemment le poignet d’Avery. Elle se demanda fugitivement ce qui se passait entre eux mais Keller parlait très bas et lui était impossible d’entendre quoi que ce soit. Avery échappa à la poigne de Keller et se dirigea vers le buffet en lui jetant un coup d’œil. Sekhmet répondit à son regard et lui adressa un sourire poli. Avery était une femme qui gagnait à être connue. Mais Sekhmet ne la fréquentait que rarement et dans le cadre de leurs fonctions respectives. Kramer semblait commencer à discuter avec Finlay et Sekhmet se rendit compte que cela l’agaçait, ce qui était profondément puéril. Elle avait espéré que Finlay, qui lui avait demandé si elle venait au bal, l’aurait au moins salué. Mais il fallait croire qu’il n’avait pas envie de s’afficher avec elle. Ou peut-être lui en voulait-il toujours ? Sekhmet se demandait si elle devait enterrer cette gêne entre eux en allant le saluer. Après tout, pourquoi pas ? Au moment où elle se décida, un jeune homme arriva près de Finlay et le salua chaleureusement. Sekhmet l’avait vaguement aperçu dans le complexe, un garde vraisemblablement. Déçue, la jeune femme se résolut à attendre une meilleure opportunité d’aborder Finlay.

    Elle s’apprêtait à répondre quelque chose à Evelyne quand soudain, les lumières s’abaissèrent légèrement et le maire fit son apparition. Sekhmet écouta attentivement. Un blabla commun, qui cachait certainement le vrai objectif de Hogan. Le cœur battant, Sekhmet jeta un coup d’œil rapide à Fin lorsqu’elle entendit parler de cavalier. Elle ne savait plus très bien si elle espérait danser avec lui ou si elle craignait qu’un rapprochement trop poussé entre eux ne dégénère… Elle reprit sa discussion avec Evelyne, pour finalement proposer :

    Se faire confisquer ses pellicules, c’est légèrement gênant, pas vrai ? Je vais voir si je ne peux pas convaincre M. Reynolds de vous les rendre.

    Une fausse excuse ? Noooon ! Jamais ! Sekhmet n’avait rien trouvé de mieux. Mais aborder de front le jeune homme en lui proposant une danse était plus qu’elle ne pouvait faire. Elle se dirigea tranquillement vers le groupe qui s’était petit à petit dispersé. Ne restait plus que Finlay et une jeune femme qu’elle ne connaissait pas. Avery avait disparu entre temps avec le jeune garde, semblait-il. Sekhmet adressa un doux sourire à Finlay.

    Je peux vous parler un instant, Reynolds ? C’est au sujet des pellicules de Mlle Darkfall.

    Tant qu’à ménager les apparences jusqu’au bout, autant le vouvoyer. S’isolant du groupe avec lui, elle parla plus bas, semblant d’un coup plus décontractée.

    Tu ne pourrais pas lui rendre une ou deux de ses pellicules ? Il n’y a rien de dangereux... Et sinon… tu as une danse de promise déjà ?

    Ouh, comme c’était élégant et discret ! Mais au moins Sekhmet s’était jeté à l’eau. Advienne que pourra !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
David VIP

VIP


. Nombre de messages : 247
. Doublons : none
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 40 ans
Localisation : niveau 3 à la recherche d
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Ven 8 Avr - 8:42

//Alia//

David écouta d'une oreille distraite le discours d'Hogan. La politique, il s'était promis de ne pas y mettre les pieds à Eternalis, son attention devait être ailleurs. Il laissait cette science aux habitants afin qu'ils aient toujours l'impression de maitriser leur environnement. Lui, il agissait dans l'ombre et cela lui suffisait.

L'homme ressenti parfaitement sa femme se raidir lorqu'il plaça sa main sur sa hanche mais affirma sa prise en espérant que celle ci ne lui fasse pas trop payer son écart de conduite. Il serra la main d'Hogan ni trop longtemps, ni trop brièvement juste ce qu'il fallait pour que ce soit courtois. .. Les apparences...
« joli discours »

La pique d'Alia sur la légèreté de certaines situations, ne lui échappa pas et il se promit de l'inviter bientôt à manger en tête à tête après tout il lui devait au moins ça. Puis Emily parla de danse, il se contracta espérant ne pas avoir a aller souvent sur cette piste. Mais voilà c'était sans compter sur la persévérance de sa femme. Un sourire de circonstance et c'était parti.
Le voilà sur la piste, sa femme dans ses bras... La musique partait à peine qu'Alia commençait ses reproches. Il serra les dents mais ne s'excusa pas de vive voix. Ses excuses étaient très rares et Alia ne le savait que trop bien. Pour lui s'excuser c'était preuve de faiblesse.

« J'ai beaucoup de travail Alia, tu le sais bien. Mais tu as raison je te dois plus de temps. J'essayerais. Quant à mes hommes, ils sont aptes à agir seuls, c'est vrai. »


Il lui fit un sourire charmeur, un léger baiser puis il commença à la faire danser en espérant ne pas avoir l'air trop gauche. Il pria un instant le ciel pour que le morceau ne dure pas trop longtemps. Il préférait retourner au bar et discuter avec les gens, c'était sa place...

La piste s'était remplie rapidement autour d'eux. Les autres couples semblaient s'en sortir bien mieux que lui, certains dégageaient même une certaine harmonie.

"Je te promets que ta soirée se terminera bien mieux qu'elle n'a commencé"
lui souffla-t-il avant de la faire tourner et de lui voler un baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Sam 9 Avr - 23:14

Dans mon post : Aelia, Logan, Avery, Liam, Mlada


    J’attendais tellement de ce café avec Avery que le déroulement m’avait laissé sans voix. Je pensas l’inviter au bal, la convaincre de venir, ce qui n’était pas censé être gagné d’avance, j’avais préparé tout un speech, et au lieu de ça, elle était arrivée comme une furie, avait disparu avec Léonova et avait re-fuit aussitôt. C’était raté de A à Z. Au final, j’étais rentré à mon appartement et hésitait clairement à me pointer le soir sur la Grand Place. J’avais quand même choisi d’y aller, mais trop tard pour arriver à l’heure. Si Avery y était, je voulais y aller aussi. Et puis, c’était peut-être l’occasion d’une danse romantique où nous pourrions aborder certains sujets personnels. Elle avait l’air d’en vouloir à Keller tout à l’heure. J’avais peut être une carte à jouer pour la ramener vers moi.

    Quand j’arrivais sur la grand Place, Hogan descendait du podium. Je n’étais pas si en retard que ça finalement. J’avais raté son discours, c’était dommage. J’allais devoir trouver quelqu’un pour me le raconter. Du haut de l’escalier, je regardais les têtes connues. Il y avait foule, je me concentrais donc sur celle que j’avais déjà repéré : Hogan. Il se dirigea vers un des buffets pour rejoindre Emily et les Keller. David Keller est par là, Avery va y être aussi. Sur mon chemin, je croisais Aelia. Cette nana était les yeux et les oreilles de tout ce qui ne concernait pas les trucs vraiment importants.

    - Bonsoir, Aelia. Bonsoir Logan. Désolé de vous déranger. Dites, vous n’auriez pas vu Kramer ?
    - Si, elle était au buffet là-bas tout à l’heure. Avec sa robe, vous ne pourrez pas la rater.
    - Ok, merci.

    Une robe ??? Ouh là… Bon, ok, je cherchais donc une robe. J’avançais doucement à travers la foule, saluant ceux dont je connaissais le prénom, un simple signe de tête aux autres, quand soudain, elle apparut… Une silhouette parfaite et une robe beige étonnante. Mais trop courte sur pattes pour Avery… Et pas assez rousse non plus en fait. Léonova Romanov… La vache, elle était métamorphosée. Mais ce n’était pas celle que je cherchais. Je continuais tout droit vers le buffet. Sekhmet y discutait avec l’ancien instructeur d’Avery. En cherchant autour, j’apercevais la capitaine Nastrovitch de dos. En me déplaçant un peu vers la scène, instinct de journaliste parano, elle apparaissait enfin. Une robe rouge absolument splendide et… Un flingue pointé sur le barman du Night ??? c’était quoi ce délire ?

    - Avery ? Qu’est ce qu’il se passe ? Qu’est ce que tu fais ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Liam O'Connell

Barman au night club


. Nombre de messages : 262
. Doublons : /
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 22 ans
Localisation : Night Club
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Mar 12 Avr - 7:42

Dans mon post :

Avery Kramer, Mlada Nastrovitch, Ty Beckerson

Liam eut chaud tout d'un coup. Il attendait avec impatience la réaction d'Avery Kramer, il se disait qu'au moins ça serait réglé. Il commençait sérieusement à regretter d'être venu à cette soirée : pas de filles en vue, personne pour mettre un peu d'ambiance, mais plutôt des ennuis en perspective. Il aurait du rester dans son appartement tiens, il aurait adoré se revisionner le match de rugby ou Brian O'Driscoll battait le record d'essais dans un tournoi, il avait bien fait d'enregistrer tout ces matchs puisqu'aujourd'hui il n'y avait plus de télé, plus d'événements sportifs. C'était au choix, il fallait soit en avoir gardé une trace, soit se les imaginer...
Pour le moment, c'était plus le moment de s'imaginer ce qu'allait subir Liam. Il n'eut pas trop le temps d'y penser avec le discours du maire. Avec un peu de chance, Avery allait oublier l'erreur de Liam et ils pourraient se concentrer sur les dires du maire. Mais il n'en fut rien, Liam n'eut même pas le temps de s'en allait comme il l'avait prévu ; oui il aurait aimé quitter le bal, rentrer chez lui et finir les restes de sa pizza. Cependant lorsqu'il sentit un poids sur son dos, il sursauta et sans même se retourner était persuadé qu'il s'agissait d'une arme. C'était comme dans les films sauf que là c'était pour de vrai, dans un premier temps ça le fit même sourire, sans doute à cause de l'alcool.
La voix sombre d'Avery le ramena à la réalité. Il s'attendait en effet à une réaction importante de sa part, cette intimidation l'était... Était-ce seulement une intimidation d'ailleurs ? N'avait-elle pas autre chose en tête... Liam frissonna tandis qu'il avançait là où Avery voulait l'emmener, c'est à dire à l'abri des regards.
Puis elle se stoppa net. Elle avait enfoncée profondément l'avant de son arme dans le dos de Liam si bien que la marque serait encore là le lendemain. En tant qu'ancien joueur du rugby il était habitué aux marques... Mais pas forcément aux balles... En effet, après l'avoir sermonné, elle menaça le jeune homme avec son pistolet. Liam ouvra grand la bouche... Non sérieusement, elle comptait vraiment lui tirer dessus... Avant de pouvoir déblatérer une réponse correcte, Liam balbutia un peu. Il aurait aimé lui dire que si elle tirait ça ne passerait pas inaperçu, mais c'était faux, le bruit de la musique était suffisamment fort pour que le tir se confonde avec la rythmique. Non en vrai elle avait tout bien résumé : Liam avait mal commencé à la soirée.


« Euh je... Je m'attendais vraiment à tout sauf à ça... Voyons ce n'était pas une insulte, il faut pas le prendre comme ça, tu penses bien, euh vous pensez bien que si je t'avais... euh, j'aurais pas fait cette erreur... c'est... C'est la faute de l'alcool ! »

Cette dernière phrase il la prononça avec un certain enthousiasme, il avait bien dit que ça lui servirait d'excuses au cas ou, il avait l'impression que cette phrase allait le sauver, un peu comme si c'était la phrase miracle... Cependant il avait une garde du Cœur en face de lui, il était pas vraiment sûr que l'état d'ébriété prononcé soit toléré.
Le vrai miracle survint peu de temps après. Une autre femme avait du les repérer un peu plus tôt et s'était dirigée vers eux. Liam la vit en premier et soupira. Il fit signe à Avery pour lui faire comprendre qu'ils avaient de la compagnie. Le jeune homme sourit puis quand il s'aperçut qu'il s'agissait d'un autre garde, son sourire disparue immédiatement. C'est qu'il commençait à y prendre peur de voir toutes ses femmes armées autour de lui.
Le garde qui venait d'arriver déclara qu'elle était heureuse de se retrouver parmi eux, comme si elle n'avait rien vu de ce qui s'était passé. Peut-être qu'elle n'avait réellement rien vu et croyait à une querelle toute simple. Liam était bloqué, il aurait aimé lui dire qu'elle avait une jolie robe, juste pour avoir quelque chose à dire, mais maintenant il se méfiait de faire des commentaires, il ne savait plus trop à quoi s'attendre comme commentaire. Finalement il se contenta d'un petit signe de tête.

Avery avait peut-être mal choisit son endroit. Il était pas assez discret que ça apparemment puisqu'une deuxième personne arriva à les retrouver. Elle avait pourtant tout bien fait, puisque Finlay lui ne l'avait pas vu. D'un autre côté, cela rassura Liam, il y avait maintenant beaucoup trop de témoins pour qu'Avery puisse faire ce qu'elle voulait... D'ailleurs elle voulait quoi, elle voulait le tuer, lui faire peur ou le blesser ? De toute façon, tout ça ne semblait plus avoir d'importance, même pour Liam. Au contraire, il vit en cette occasion le moyen de se faire pardonner. Il pouvait éviter à Avery de devoir répondre à des questions un peu gênantes et lui se tirer d'affaires et espérer ne plus jamais à avoir à lui parler, ni même la croiser. Et si elle venait au bar du Nightclub ? Il se ferait remplacer tant pis.
Ainsi, quand l'homme qui n'était autre que Ty Beckerson demanda à Avery ce qu'elle faisait, il n'hésita pas à une seconde à prendre la parole.


« C'est moi, je suis passionné par les armes à feu, je voulais juste voir de quoi le Coeur était équipé héhé... J'ai demandé à voir son arme, de bons pistolets hein, calibre 45 et tout... Non vous êtes bien équipés... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Le Maitre du Jeu

Scénar Chef


. Nombre de messages : 205
. Doublons : en effet
. Type de rp : Scénar uniquement

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Mer 27 Avr - 6:59


    Après la chanson, la musique s’arrêta et le maitre de cérémonie s’avança au micro. Une annonce ? Oui… Et pas des moindres. Tout le monde savait que ça arriverait, mais personne ne devait s’attendre à ce que ce soit aussi rapide.

    - Mes amis, le temps est venu pour le premier changement de partenaires. Le hasard a choisi. Messieurs, veuillez inviter la jeune femme qui se trouve sur votre droite.






    Instructions MJ

    Comme je vous le disais précedemment, les dames choissisent tous les changements de partenaires. Voici leurs choix :

    Anton ==> Alia
    David ==> Sekhmet
    Don ==> Emily
    Finlay ==> Léonova
    Liam ==> Mlada
    Peter ==> Evelyne
    Ty ==> Avery

    Caroline, Dakota, Aelia, Logan et Raph sont dispensés de danse pour cette fois.

    Veuillez vous rapprocher de votre cavalier(e) pour suivre les instructions.

    Ce changement prend fin à la prochaine chanson.



_________________
Avatar par Sophi@ sur Starlight Night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Mer 27 Avr - 7:19

    Evelyne Darkfall

Sekmeth, Hogan

Un sourire flotta sur son visage, faux. Presque irrité à la remarque de son interlocutrice. Des scoops? Mais bon sang, elle n'était aps journaliste! Et ne comptait pas le devenir... Ces derniers étant bien trop surveillés à son goût. Faire confiance à un journaliste était bien la meilleure façon de voir ses petits secrets étalés à la vue de tous et il était bien hors de question que cette réputation la précède. Elle le fit d'ailleurs savoir avec politesse et bienveillance au membre du Coeur, par une réplique de ce goût:

~ Scoop? Non, désolée de vous décevoir. Mon seul plaisir est de prendre des photos vous savez, pas de colporter des rumeurs sur un bout de papier. Je suis juste photographe...

Une photographe privée de ses précieuses pellicules d'ailleurs. Et cela n'avait pas l'air de passer aussi bien qu'elle ne le laissait paraître. En effet, lorsque la jeune femme en robe blanche lui parla d'aller négocier avec le garde qui lui avait confisqué ses outils de travail et de plaisir, une petite lueur d'espoir s'alluma dans le regard orageux d'Evelyne.

~ J...Je... C'est très gentil de votre part, j'aimerai vraiment en récupérer quelques unes...

Un joli sourire se peignit alors sur son visage, bien moins crispé que le précédent. Elle n'eut cependant pas le temps d'en dire davantage que le membre du coeur était déjà parti vers sa proie. La photographe la suivit du regard et les observa quelques instants discuter avant de comprendre que ce serait peut-être plus long que prévu...

Et elle avait d'autres choses à faire qu'attendre le retour miraculeux et toujours inespéré des petites boîtes noires.

Son regard se porta alors à nouveau sur Kramer et Keller. Quelque chose lui disait qu'elle devrait les tenir à l'oeil... De toute façon, tout ce qui touchait de près ou de loin cet homme était à surveiller. Ni plus, ni moins. Notant mentalement ce nouvel objectif, la demoiselle reporta son attention sur un autre personnage important dans Eternalis: le maire. Maintenant qu'il avait fait son entrée et son discours, elle pouvait espérer se faufiler jusqu'à lui et lui adresser quelques mots. Rien qu'un rendez-vous... Un tout petit rendez-vous à organiser, sous prétexte de faire un shooting photo pour une expo à venir.

Décidée à y parvenir, la jeune femme termina sa coupe et la posa sur le plateau d'un serveur qui passait avant de s'engager entre les groupes formés, pour se rapprocher du maire et de sa cour. Elle n'était plus très loin de lui lorsqu'une voix résonna dans le micro, la coupant dans son élan pour écouter ce qui se disait. Changement de partenaires? Cela promettait...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Raphael McGregor

Spécialiste en sciences biocliniques / Co-Admin scénariste


. Nombre de messages : 2257
. Doublons : Kyle Genelic; Cole Aterman; Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : Dans un resto du niv 2 à prendre un petit déjeuner avec Bella!
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Mer 27 Avr - 9:46

Dans mon post: Aelia (plus ou moins, en fait XD) (ainsi que Tania mais elle est en PNJ)


Il aurait préféré oublié, quitte à se faire taper sur les doigts ensuite, mais avec son cerveau, impossible d'oublier le malaise bizarre quand il avait accepté l'invitation de Tania. Invitation qu'elle avait lancé comme ça, pour se débarrasser de la corvée. Finalement, sur ce point, ils étaient sur la même longueur d'onde. Ce bal, ils n'en voulaient pas, ils préféraient tous deux vaquer à leurs activités respectives. La présence de la jeune femme ne le dérangeait pas tellement. Il était seulement très mal à l'aise dès qu'il y avait beaucoup de monde qui prenaient du temps pour s'amuser. Il ne voyait pas comment on pouvait s'amuser de la sorte, dans cette foule, dans ce bruit. Il n'avait jamais eu les mêmes centres d'intérêts ni la même conception de l'amusement.

Mais soit.

Déjà, mission impossible numéro 1, se dégoter une tenue correcte. Parce que tenue correcte exigée. Enfin, il avait trouvé sa vieille veste qu'il avait porté lors de la remise de son doctorat. Et c'était le mieux qu'il pouvait faire. C'était quand même une belle veste, bien chic, que sa mère lui avait offert pour l'occasion. Parce que lui n'avait pas vu l'utilité de revêtir quelque chose de plus... endimanché.
Finalement il avait réussi à paraître plus beau que d'habitude. Entendez par là qu'il n'avait plus ses pantalons élimés ni de t-shirt tâché d'encre...

Enfin... il avait tout de même réussi à être en retard... dire qu'il devait passer prendre Tania chez elle... Il la trouva à sa porte, à quasiment 18h00.

"Tiens, un peu plus et j'enfonçais la porte pour vérifiez que vous étiez encore en vie..." fit la fille adoptive de son patron, de son air impassible habituel.
Il sourit faiblement, ne sachant trop s'il devait prendre ça pour de l'ironie ou non.

- Heu, hé bien...

"Peu importe, vous êtes prêt?"

- Heu bah oui.

Raphaël et toute son éloquence dès qu'on quittait les sciences. Enfin, avec Aelia, il avait aussi un peu plus de verve, vu qu'il aimait bien les archives et tout le savoir qu'on pouvait en tirer. Il referma sa porte et ils se mirent en route.
Elle le regarda en levant un sourcil. Il était amusant de voir tous les efforts déployés pour être moins... disons... moins geek. Raphaël put quand même remarquer qu'elle avait fourni des efforts elle aussi pour ne plus avoir l'air d'un garde un peu glacial. Somme toute, elle était très belle. Même lui pouvait le voir et apprécier... mais quelque part, son cerveau était bloqué sur son laboratoire, ses expériences, ses équations, ses mesures, ses systèmes informatiques, les bip-bip-bip incessants...

"Je vais quand même vous remercier. Grâce à vous, on échappe à cinq minutes de torture."

Il sourit pour de bon cette fois-ci. Ils approchaient dangereusement du lieu des festivités, et ils pouvaient à présent entendre la musique, la foule. Et Raphaël sentit son estomac se tortiller dans tous les sens, ses mains devenir moites, et il avait même l'impression de manquer d'air.

- Bon, on avait dit vingt minutes, hein, histoire de faire acte de présence.

Tania lui donna une tape dans le dos alors qu'ils entraient dans l'arène, histoire de bien le pousser.

"Ouais vingt minutes. Vous en faites pas, ça passe vite."

- Oui mais un cerveau ne peut pas vraiment survivre en apnée pendant vingt minutes vous savez.

"Allez prendre un verre."

Ils firent mine de danser dix secondes, juste pour se frayer une chemin au travers de la foule, et rejoignirent un buffet. Raph prit un verre qu'il envisagea de remplir d'eau... mais Tania veillait au grain, et elle lui refila un ponch.

"Hé, ho, lâchez-vous un peu! Prenez ça, ça vous fera du bien!"

Il obtempéra, se disant que oui, un verre de ponch, c'était pas dégueulasse et ça ne pouvait pas lui nuire. Et puis, ces fruits, c'était bien sympathique, et ça lui rappelait presque les jus de fruits que lui préparait sa maman quand il était petit et qu'il allait au lycée. Presque à rendre nostalgique. Tania le laissa là, pour essayer de grappiller un tour de garde ou autre chose à faire... et Raphaël la perdit de vue.

Il avisa Annabella au loin, avec son cavalier du soir. Elle ne l'avait pas remarqué, mais elle semblait s'amuser plus que lui. Lui ne voyait que la foule et pas les gens en particulier. La musique finie, il y eut un changement de cavalier... Raphaël haussa les épaules et se resservit un ponch. Finalement, en effet, ce n'était pas si mal. Il sentait son estomac se dénouer un peu. Mais seul (du moins le pensait-il) à proximité de cette foule... rien que l'idée était épuisante. Les rendez-vous sociaux comme celui là demandaient beaucoup de ressources physiques et psychiques.

Il but distraitement son ponch, ne remarquant pas que ça se buvait très facilement, et que, comme il ne sentait pas vraiment le goût de l'alcool, c'était très piégeux. Il regarda les gens danser, parler et rire, se demandant comment il pouvaient faire, comment ils pouvaient interagir naturellement de la sorte, et comprendre ce qu'il faut dire ou faire. Tout ceci lui était étranger, et les bals de promo ou de fin d'année ne lui avaient jamais fourni la moindre réponse. C'était ainsi. La plupart des êtres humains étaient nés sur Terre, et lui, il avait l'impression d'être né dans un autre système solaire, et d'avoir atterri là par erreur.

La musique se finit et il y eut un changement subtile de cavalier, auquel Raphaël ne prêta aucune attention. Les gens bougeaient, se déplaçaient, et somme toute, c'était ce qu'était censé pouvoir faire un être humain en bonne santé. Jusqu'ici, rien d'alarmant.

Perdu dans ses pensées, en tant qu'observateur étranger égaré dans un monde étrange, il regarda vaguement les gens changer de partenaire... comme si être obligé de se coltiner un bal, ce n'était pas suffisant... bientôt faudrait aussi jouer aux chaises musicales. Il repéra brièvement Aélia et Logan, dans toute la foule. La fille des archives qui était, en dehors de Douglas et Annabella, son amie la plus proche. Pour ainsi dire. Un ami proche était une notion assez différente chez lui.

Il prit un troisième verre de ponch, parce qu'en fait, ça avait un véritable goût de revenez-y. A défaut de lui faire comprendre les codes sociaux de manière innée, cela le détendait un peu. Pas à dire, être un génie dans ce bas monde... ça coupait du monde, justement! A jamais à part. Il ne se sentait bien que dans ses activités, ou bien avec ses amis proches. Avec qui, généralement, il parlait d'équations, d'expériences, de formules, d'informatique et d'autres trucs qui font bip-bip-bip. A part Aelia, qui était étrangère à ce monde étrange que formaient les sciences expérimentales...

Lamentable, il ne connaissait même pas la chanson qui passait. Ni la précedente. Et il doutait fortement de connaitre la prochaine à venir.
Il se mit à rire tout seul en pensant à ça...

_________________

*** Somehow, You've got to keep being optimistic. Otherwise, why are you still here? ***

[kit by Mouah]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://riamh.over-blog.org
avatar
Finlay Reynolds

Garde non gradé / Meilleur joueur épisodes 3 et 4


. Nombre de messages : 562
. Doublons : Don Higgins.
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 33 ans
Localisation : Niveau 1
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Ven 29 Avr - 9:16

    Dans mon post: Mlada, Sekhmet, Leo, Anton.


    " Où en étions-nous ? Sûrement à parler de choses bien plus intéressante que tout ce blabla de politicards. Quoi de neuf par chez toi Liam ? "

    Ma question resta sans réponse. Normal puisque Liam n'était plus devant moi, ni Avery d'ailleurs. Je les cherchais longuement du regard l'un et l'autre mais aussi fou que cela puisse paraître, je ne parvins pas à mettre la main sur eux. Ils ne s'étaient pourtant pas volatilisés.

    " Bonsoir à tous, heureuse d'être parmi vous. "

    J'accrochais les yeux sur la femme que j'avais devant moi et ne pus m'empêcher d'entrouvrir très légèrement les lèvres sous le coup de la surprise: Mlada Nastrovitch ! Mon patron se tenait à quelques pas de moi, une coupe de champagne à la main, vêtue d'une robe somptueuse. L'espace d'un instant, mon cerveau se déconnecta au profit du tableau empli d'originalité qui se dressait avec tant d'élégance et de simplicité.

    " Bonsoir madame Nastrovitch, parvins-je à articuler. Je sais que vous êtes ma supérieure et je vous prie de pardonner mon impudence, mais cette tenue vous va à ravir. "

    Je levais mon verre et le bus d'une traite, un mince sourire accroché aux lèvres. Je n'aimais pas vraiment cette position. Mélanger vie privée et boulot n'était pas du tout mon fort, encore moins lorsqu'il s'agissait de taper la discute avec mon Boss. Non seulement je n'avais pas la discussion très florissante mais avec l'effluve d'alcool qui émanait de ma propre personne suite aux nombreux verres ingurgités, je redoutais la fin de cette entrevue.

    " Comment se fait-il que Monsieur Nastrovitch ne soit pas avec sa femme ce soir ? Redoute-t-il tant que ça l'épreuve du feu que représente la danse ? "

    Mon sourire se fit plus large. Pourquoi ne pas se payer une petite tranche de rigolade au lieu de commencer à parler boulot. Tant bien que mal j'essayais de détendre l'atmosphère, du moins de me détendre moi-même mais ce fut peine perdue surtout lorsqu'une autre femme entra en jeu. Et pas n'importe laquelle: Sekhmet ! Elle m'adressa un sourire que je qualifierais d'envoûtant. Sa simple présence suffisait à effacer celle de Mlada. Elle occultait la majorité de ce qui l'entourait. Sortie de nulle part, elle m'apparaissait tel un soleil dans toute sa clarté éblouissante. Nous ne représentions que de pauvres planètes sans saveur, gravitant invariablement autour d'elle. Je ne pouvais plus me détacher de sa silhouette parfaite. C'était déroutant et très inconvenant vis-à-vis de Mlada. Elle me demandait un moment d'intimité et j'en profitais aussitôt pour m'échapper en ayant au moins la décence de m'excuser auprès de ma supérieure.
    Quelques pas plus tard, je me retrouvais auprès de la plus belle femme d'Eternalis, à moitié ivre et essayant de paraître le plus sobre, le plus élégant possible. Elle me parlait de la photographe, Darkfall ou un truc dans le genre. J'arquais un sourcil sous l'incompréhension de sa question. Pourquoi lui rendre ses pellicules et puis qu'est-ce que Sekhmet en avait à foutre de cette gamine ? Mes yeux glissèrent le long de la nuque de Sekhmet et se posèrent un instant sur son décolleté. Un frisson me parcourut l'échine et je dus faire un effort considérable pour m'en détacher avec aisance, poursuivant le fil de la conversation.

    " Une danse de prévue ?
    La question me paraissait tellement incongrue et surtout inattendue que j'en restais sous le choc.
    Euh...Non pas vraiment, tu sais c'est pas mon truc tout ça...
    J'indiquais d'un geste vague de la main, toute cette assemblée. Je m'approchais de l'oreille de Sekhmet et lui susurrais à demi-mot.
    Je ne suis pas vraiment à mon aise, et encore moins lorsque tu te trouves aussi près de moi, dans cette tenue somptueuse."

    Venais-je vraiment de lui sortir cette phrase ?! Comme ça gratuitement ?! Indéniablement, je devais m'arrêter de boire au plus vite avant de faire une connerie que je pourrais regretter. Comme si Dieu ou je ne sais quel entité supérieur avait entendu mon appel de détresse, encore fallait-il que c'en soit un, le maître de cérémonie décida d'offrir un tour de danse pour ces dames. Je venais d'échapper de justesse au charme ravageur de cette naïade pour lequel j'aurais aisément succombé. Je tournais aussitôt la tête sur ma droite, obéissant aux termes du contrat et redoutant de tomber nez à nez avec Mlada, ou encore Avery fraichement téléportée. Le visage qui s'offrait à moi me réconforta. Léonova ! Une amie qui me tenait à coeur, plus que cela, une petite soeur que j'avais découvert avec égard, compréhension, tendresse. Danser avec elle serait un réel plaisir. Et puis je la débarasserais d'Anton ce qui n'était, en soi, pas un mal. Je n'aimais pas trop le fait qu'elle puisse traîner avec ce type. Non pas que je le détestais, mais sa réputation le précédait et ce genre de comportement m'exécrait.

    " Excuse moi Sekhmet mais je crois que le devoir m'appelle, dis-je la mine confuse. Peut-être auras-tu le privilège de partager la piste avec le plus exécrable danseur de tout Eternalis, une fois la soirée bien avancée, lâchais-je en me dirigeant vers Léo.
    Arrivé à sa hauteur, je lui adressais un franc sourire et saluais Anton d'un hochement de tête, avant d'inviter Léo comme tout bon gentleman digne de ce nom: tête baissé, main en avant. Je terminais mon petit numéro en déclamant avec une éloquence certaine.
    Mademoiselle Romanov, je n'irais pas par quatre chemins. Vous connaissez mes piètres qualités de danseur alors en toute connaissance de cause: me feriez l'honneur d'accepter cette danse ? "

    Et je ponctuais le tout par un sourire discret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Ven 29 Avr - 21:51

    Dakota Higgins
Dans mon post : Don mais un peu tout le monde en fait.

Spoiler:
 

Après plusieurs heures d'hésitations je m'étais enfin décidé à me rendre à ce satané bal. Je détestais les mondanités ce n'était vraiment pas mon truc, pourtant j'aimais bien qu'on me regarde ce n'était pas le problème. La robe que j'avais choisi me mettait en valeur c'était clair mais je n'aimais pas qu'on me reluque comme était en train de le faire ce type dans l'ascenseur qui menait à la salle de bal. Le grand patron avait décidé que tout le personnel devait se montrer alors je n'avais pas eu le choix mais je me présentais dans les dernière j'en étais plus que certaine et j'espérais que mon arrivée ne serait pas remarqué puisque tout le monde serait occupé à ses petites affaires, entre danse et boisson, j'aurais une chance de passer inaperçue.


J'ai enfin passer la porte et j'ai vu tout ce monde, des têtes connues et d'autres inconnues, quoi qu'il en soit j'ai fait de mon mieux pour ne pas me faire remarquer. Ils passaient une musique qui ne me disait rien et qui franchement ne me donnait pas envie de danser, de toute façon j'avais pas l'intention de danser.
J'ai avancée un peu pour me rendre direction le buffet afin d'être vu par plusieurs personnes, comme ça on ne pourrait pas dire que je n'étais pas venue, mais je ne comptais pas m'éterniser là. J'ai aperçue mon frangin sur la piste de danse et j'ai vu qu'il n'était pas avec cette peste de Caroline et j'ai pas pue m'empêcher de sourire, satisfaite qu'il l'ai oublier pour un temps même si je savais que cela ne durerait pas. Forcément elle allait revenir le coller c'était obliger. Sauf que ce soir il fallait mieux qu'elle lui foute la paix parce que je savais qu'il n'était pas bien à cause de ce qu'il m'avait parlé un peu plus tôt et j'étais même prête à prendre sa place s'il le fallait, seulement pour ça on devait parler tout les deux et sans Caroline dans les pattes.

Le regard insistant de mon voisin de droite ne me plaisait pas du tout, il avait une façon de me regarder qui me donnait l'impression d'être une de ces femmes, tient comme Caroline et je ne supportais pas ça. J'ai soutenu son regard et l'ai regardé de manière pas sympa, l'air de dire, arrête ça de suite ou tu vas gouter de mon point. C'était pourtant un de mes collègues et me voir comme ça à du lui donner un choc, pas habitué à me montrer ainsi durant les heures de travail. J'étais pas mal à l'aise, j'aimais juste pas être obligé de faire quelque chose, les robes me vont toujours bien mais beaucoup mieux quand c'est moi qui décide quand je dois les porter et avec qui surtout. Et oui, on ne refait pas, je suis une rebelle dans l'âme, mais depuis mon arrivée à Eternalis je suis plutôt devenu ce qu'on nommerait vulgairement un petit mouton et rien que cette idée m'emmerde.

Et puis j'ai pris un verre et j'ai du sourire à un type que j'avais déjà vue, mais impossible de mettre un nom sur ce visage, c'était pourtant un scientifique ou quelque chose du genre, pas un garde, encore moins un haut responsable, mais c'était qui ? ah j'ai cherché pendant que la chanson avançait et approchait de la fin mais rien... le néant. Ma mémoire me faisait défaut ou alors c'était parce que j'étais préoccupée pour mon frère. De toute façon j'étais pas à ma place ici et je ne tarderais pas à partir c'était décidé, la seule chose qui me forcerait à rester serait qu'on vienne me parler et que la conversation soit intéressante ou alors qu'un de ces types assez mignon vienne me faire du rendre dedans.

J'ai horreur de ces soirées mondaines et de ces protocoles pour friqués, faut pas oublier qu'on est coincé dans cette abris souterrain et que c'est fini le temps des m'as tu vu !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
RoseOD VIP

VIP / Fondatrice d'Eternalis


. Nombre de messages : 4728
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 32 ans
Localisation :
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Sam 30 Avr - 9:09

Dans mon post : Mlada, Liam, Ty, Dakota, Anton et tout ceux qui auront envie de se prendre Kramer dans la gueule Razz

    Je voulais le tuer, et j’étais à un doigt de le faire. Je commençais à presser la détente quand Mlada intervint. Je relâchais la pression tout de suite, mais sans bouger d’avantage ? C’était la 2e fois aujourd’hui qu’elle se mêlait de mes affaires, ca commençait vraiment à m’énerver. D’abord avec Finlay au niveau 1, ensuite pour ce petit salaud qui me manque de respect, mais elle aussi me prenait de haut avec ses grands airs de sainte. Elle ne valait pas mieux que les autres. Peut être même était-elle dans le coup…

    Ca suffit Avery, Ty déteint beaucoup trop sur toi…

    Justement, en pensant au loup…

    Je restais donc muette et immobile, me contentant de fixer Mlada d’un regard lui signifiant qu’elle devait dégager vite fait, en gardant mon arme fixée sur Liam. L’attente dura bien 6 secondes, le temps que je trouve comment envoyer poliment Mlada sur les roses. Après avoir finalement décidé de l’envoyer chier purement et simplement, je m’apprêtais à mettre l’idée en application quand Ty nous rejoignit. Là, c’était différent. Je refusais de tuer un homme de sang froid devant lui. Devant Mlada ca ne me gênait pas, je me moquais bien de ce que pouvait penser cette grosse vache, mais pas devant Ty. Liam ouvrit la bouche pour parler, je l’imaginais bien m’enfoncer ou appeler à l’aide. Mais non… A la place, il trouva une excuse à la situation. Cette réaction me calma assez pour que je me pose une simple question…

    Qu’est ce que je faisais là ?

    J’étais sur le point de tuer un homme, parcequ’il avait eu un mot malheureux ? Ma réaction était bien démesurée, et j’avais l’impression de m’être grillée toute seule. Keller me rendait folle. Quelque chose n’allait plus chez moi, je ne me contrôlais plus. Je remis le cran de sécurité de mon arme, et me mit à courir vers l’ascenseur. En traversant la foule, je bousculais plusieurs personnes, dont une jeune femme brune en robe noire que j’aurais surement reconnue dans d’autres circonstances.

    - Avery ! Avery, attends !

    J’avais du mal à courir avec cette robe et les talons qui allaient avec. Ty n’eut pas de grandes difficultés à me rattraper. Il m’attrapa par le bras pour le retenir. Je me dégageais d’un geste. J’avais toujours mon arme à la main. Arrêtée à proximité de l’ascenseur, je rangeais bien vite l’objet de délit.

    - Laisses-moi, s’il te plait.
    - Non, hors de question. Tu allais tuer un homme. Qu’avait-il fait ?
    - Il voulait discuter de mon boulot.
    - T’as raison, prends moi pour un con. Avery, qu’est ce qu’il t’arrive ? Tu es complètement sur les nerfs. Et… C’est quoi sur tes épaules ? Des griffures ? T’es amochée. Si quelqu’un t’a fait du mal, je peux te jurer…
    - Non, tais-toi. Personne ne m’a fait de mal, je suis juste… Un peu fatiguée. Et puis je n’avais pas envie d’être là. Je veux juste qu’Anton voit que je suis passée avant de m’en aller.
    - Il est là bas avec Léonova. Avec la robe que tu portes, il n'a pas pu te rater. Tu ne devrais pas descendre seule, je t’accompagne.
    - Non, s’il te plait, je…

    Je n'eus pas le temps de finir ma phrase. La musique s'arrêta et le maitre de cérémonie repris la parole pour annoncer le premier changement de partenaire. J’ignorais alors ce qu’il se passait dans la tête de mon ex. Convaincu qu’il valait mieux ne pas me laisser seule, et sachant que je ne le laisserais pas descendre avec moi pour des raisons évidentes, il avait décidé de ne pas me laisser faire, et de me clouer au niveau 2, où il pourrait veiller sur moi. Il se déplaça d’un pas pour se trouver à ma gauche.

    - Avery Kramer, me ferez-vous l’honneur de ne pas être ma cavalière, ce soir ?
    - T’es complètement fou. Je t’ai dit que je voulais m’en aller.
    - Tu m’as dit aussi que tu voulais montrer à Feilster que tu étais présente et de bonne volonté, alors c’est l’occasion rêvée. Allez, en piste, Capitaine.

    Il ne me laissa pas le temps de répliquer, ma main dans la sienne il m’entraina vers les autres danseurs. Sans nous mêler à la foule, nous nous étions rapprochés de la foule. La musique était assez spéciale et je n’étais vraiment pas à l’aise. Ty se déhanchait pour me dérider… Enfin, il faisait plus le pitre qu’autre chose. Je bougeais doucement, les deux pieds ancrés au sol. Je n’aimais pas danser, et je n’aimais pas être là. C’était parfaitement visible.

    Soudain une idée me traversa l’esprit : Je dansais avec mon ex-petit ami, dans une robe que m’avait offerte l’homme pour qui je l’avais quitté. Drôle d’ironie… Cette pensée finit une bonne fois pour toute de me mettre mal à l’aise. Je ne souriais pas. Je baissais la tête pour regarder la robe rouge… Si rouge…

    David… Qu’est ce que j’ai bien pu faire pour subir ta haine ?


_________________
© Moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/home.php?ref=home#/group.php?gid=1841828
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Dim 1 Mai - 1:38

    Caroline Bolen

Dans mon post : Don, Dakota

    « Oui mais ça valait le coup non ?  » Oui, je ne pouvais pas le nier. Tout était parfait, il était parfait. Même le nœud papillon était là, Il n'avait pas mentit. Devant son sourire je ne pu m'empêcher de planter un baiser sur sa joue.« T'es superbe... Ils doivent tous être jaloux de toi... »

Mais pourtant il avait l'air préoccupé. Impossible de comprendre pourquoi, je ne voyais pas en quoi tout n'était pas parfait, qu'est ce qui pouvait donc tant l'inquiéter. Bon inutile de dire j'avais peu de matière a comparer. Puisque comme je l'avais déjà dit, c'était un peu ma première fois. Don s'était approché, m'avait enlacé par la taille avant de m'embrasser.

    « La beauté n'est que la promesse du bonheur a dit Stendhal Je le confirme et le clame haut et fort: Caroline Bolen, vous êtes resplendissante ! » Un petit sourire se dessina sur mon visage. Il avait vraiment le don de parler aux femmes. Il avait du en faire tomber avant moi, et je m'estimais vraiment chanceuse d'avoir réussit à le retenir. D'ailleurs techniquement sans lui je ne serais pas à Eternalis, et donc je serais morte. Oui, je lui devais, vraiment beaucoup. Et là il fit le geste le plus attendrissant du monde, me passer un rose blanche autour du poignet. « Une manière pour moi de t'offrir le bal dont tu as toujours rêvé.  » J'étais émue, vraiment, c'était réellement adorable comme geste, une preuve de plus de la personne qu'était Don. Ce genre de geste n'était pas rare chez lui. Il m'embrassa avant d'attraper deux verres de cocktail. « A toi, ma Muse et à notre soirée inoubliable.  »

Je trinquai avec lui. Avant de siroter mon cocktail doucement, tout en continuant à discuter avec lui. Nous fûmes interrompus par une de mes collègues, qui me salua avant de rester discuter quelques minutes. J'aimais bien cette fille, elle n'était pas prétentieuse, c'était une fille drôle et simple. Elle était également d'assez bonne compagnie quand elle avait quelques verres dans le nez. Quelque chose qu'on pouvait également dire de ma personne d'ailleurs, inutile de le préciser. Mais là, aussi sympa que je pouvais la trouver, j'aurais préféré passer toute ma soirée avec Don, juste nous deux. Je ne savais pas si sa sœur passerait, mais j'espérais que si c'était le cas, elle serait accompagnée, et nous pourrions la saluer et c'est tout. Si elle était seule c'était fichu. Elle finit par nous laisser, et je me retrouvai de nouveau dans les bras de Don, sur la piste de danse. J'aurais pu passer la soirée comme ça. C'est Hogan qui me fit déchanter. Il commença son petit discours, expliquant un peu le déroulement de la soirée. Des changements de partenaires ? A vrai dire ça me disais pas plus que ça. Encore un moyen de gâcher ma soirée... J'espérais juste que ça n'allait pas durer longtemps et que je pourrai retrouver mon cavalier plus tard, et le garder surtout. Avant que le maire n'annonce les changements de partenaires, j'adressai un sourire a Don, plantai un baiser sur ses lèvre, avant de lui adresser quelques mot. « Je vais me prendre un verre au buffet, je reviens dans deux minutes, même pas le temps de te manquer. »

Je me détachai de lui, avant de me diriger vers le buffet, Pour attraper un verre. C'est quand je fis demi tour pour rejoindre mon petit ami que je sentis une présence derrière moi, une main sur mon épaule, et qu'une voix féminine me murmura a l'oreille. « Restez à distance de votre ami demain matin. Restez chez vous. » Le temps de me retourner, et la personne en question n'était plus là. Enfin peut être que si, mais avec toutes ces femmes en tenue de soirée, impossible de savoir quelle était celle qui venait de m'adresser ces paroles.

Restez a distance de votre ami ? De Don ? Qui était cette fille, qu'est ce qu'elle racontait ? C'était limite flippant, et pourtant des trucs bizarres, sortant de l'ordinaire, voir même flippant, j'en avais connu dans ma vie. C'était loin d'être la première fois que ça m'arrivait. Mais là ça faisait limite complot, film policier... J'étais tellement choquée que quand Hogan annonça le premier changement de partenaire, j'étais encore près du buffet, et donc ça allait me permettre de ne pas avoir à danser pour cette chanson là. La fille qui était à la droite de Don, je pouvais la voir d'ici là, et c'était Emily, mais je ne pouvais m'empêcher de ressentir une jalousie intense, même si je la connaissais. Je n'aimais pas du tout voir une fille autre que moi s'approcher de Don, et même si j'étais toujours préoccupée par ce que la femme mystère m'avait dit, là j'étais surtout jalouse. Bon zen Caro. Mon regard fut attiré par Dakota qui venait d'entrer dans la pièce. Bon et bien j'étais seule, elle était seule autant aller à la saluer. Je me dirigeais donc vers elle.

    « Dakota, contente de te voir. » C'était plus une formule de politesse qu'autre chose, la sœur de Don m'avait toujours détesté, et j'avais fait quelques efforts au début, mais elle avait continué, et moi tant pis. Je ne lui plaisais pas, je ne savais pas exactement pourquoi, mais tant pis c'était comme ça. C'est ce moment que Kramer choisit pour passer rapidement, bousculant Dakota. Je reculai d'un pas, avant de continuer surprise. « Euh, en tout cas ta robe est superbe... » Bon non, sa robe me plaisait pas plus que ça, mais j'essayais de tout faire pour être polie... Je sais même pas pourquoi je faisais encore cet effort...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mlada Nastrovitch

Capitaine des gardes


. Nombre de messages : 116
. Doublons : Aucun
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 34 ans
Localisation :
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Dim 1 Mai - 5:59

Dans mon post: Finlay, Sekhmet, Avery, Ty et Liam.

Oui, j’ai remarqué l’arme que tient Avery mais que puis-je faire dans cette tenue ? Pas grand chose si ce n’est que calmé la situation. Et même si Liam tente de cacher cette affaire en divulguant une fausse passion pour les armes, je sais parfaitement que cette chère Avery est sur le point de l’utiliser contre lui. C’est alors qu’une voix familière parvint jusqu’à mes oreilles et je me retourne pour observer la personne en question. Il s’agit de l’un de mes gardes, Finlay Reynolds, un très bon élément et surtout très séduisant. Je lui adresse un petit sourire et après m’avoir salué, il me présente ses excuses pour me complimenter sur ma tenue.

« Bonsoir Finlay et pas la peine de vous excuser parce que vous me complimentez. D’ailleurs, je vous remercie pour ce compliment et permettez-moi de vous dire que je vous trouve très élégant. »

Lorsqu’il lève son verre, j’en fais de même avant de le porter à mes lèvres pour boire une légère gorgée de son contenue, lui adressant ensuite un petit sourire. Il est rare de nous voir en dehors de notre travail et je ne trouve pas réellement de sujet de discussion alors je me contente de continuer à lui sourire en espérant qu’il en trouve un. C’est alors qu’il m’interroge sur l’absence de mon mari et à vrai dire, je connais parfaitement la raison de son absence vu qu’il n’aime pas ce genre de réception.

« C’est tout à fait cela, il n’aime pas les pistes de danse et il préfère les éviter le plus possible. »

Son sourire se fait plus large mais pourquoi ? Est-il satisfait de l’absence de mon mari et surtout a-t-il quelque chose derrière la tête ? L’arrivée d’une autre femme attire l’attention de Finlay et m’oublie complètement vu que Sekhmet lui adresse un sourire avant de lui demander de le suivre dans un endroit plus discret. Sans attendre, Finlay accepte son invitation et s’excuse auprès de ma personne avant de se retirer.

« Amusez-vous bien… »

Pendant ce temps, je porte mon attention sur Avery et d’après le regard de cette dernière, j’ai l’impression que je devrai m’éloigner d’elle vu qu’elle ne semble pas du tout m’apprécier. Je crois qu’elle va me dire quelque chose mais l’intervention de Ty change la donne et je porte mon attention sur Liam pour me rapprocher de lui afin de lui prendre la main. Sans lui demander quoi que ce soit, je l’emmène avec moi tout en saluant tout de même Avery d’un signe de tête et je me dirige vers la piste de danse, ne lâchant pas mon partenaire.

« Désolée de vous inviter de cette façon pour cette danse mais c’est pour votre bien. »

Je lui adresse un sourire avant de danser sous le rythme de la musique du moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Jeu 12 Mai - 8:44

Dans mon post : Logan, Ty, Peter, Raph

    Tandis que Logan m’entrainait sur la piste de danse, mon cœur battait de plus en plus fort. Je n’avais pas assez l’occasion de me retrouver seule avec lui en dehors du travail, et je le regrettais chaque jour. Il avait un poste à responsabilité au niveau 4, j’étais contente pour lui, mais je pensais souvent à lui en son absence. Plus souvent que je ne le devrais ? Non… depuis qu’il m’avait invité, j’étais certaine que non. Mais, malgré la magie de la danse, je n’étais pas tranquille. Où était notre maire ? Où était Ty ? Pourquoi les Keller m’avaient-ils évité à leur arrivée ? Autant de détails étranges qui me gâchaient mon plaisir.

    Quand Peter Hogan apparut enfin, je ne pouvais cacher un soupir de soulagement. Son discours était clairement orienté. Je pensais qu’il avait monté ce bal comme une vitrine, mais ce speech était un boulet de canon tiré sur son principal adversaire. C’était déloyal. Le maire avait un sens politique indéniable, son charisme et son aisance en public en faisant déjà un candidat redoutable. Je doutais fortement que la manière ait été nécessaire.

    - Ty n’est même pas là pour se défendre. C’est déloyal, Hogan exagère. Mais bon... Au moins lui il est là.

    Et, au moins, le bal pouvait officiellement commencer. J’oubliais bien vite toute cette histoire pour me concentrer enfin sur mon cavalier. Mais Logan semblait tout à coup très contrarié.

    - Tout va bien ? On dirait que quelque chose vous tracasse ?

    Qu’avais-je bien pu dire pour qu’il réagisse de cette façon ? Etait-ce ma remarque sur le discours ? Logan ne m’avais jamais dit qu’il était aussi partisan de notre maire. J’étais bien embêtée de l’avoir froissé… J’avais fait une belle gaffe. J’allais m’en excuser quand Ty vint nous interrompre. Tout le monde arrivait en même temps, décidément.

    - Bonsoir, Aelia. Bonsoir Logan. Désolé de vous déranger. Dites, vous n’auriez pas vu Kramer?
    - Si, elle était au buffet là-bas tout à l’heure. Avec sa robe, vous ne pourrez pas la rater.
    - Ok, merci.

    Je haussais les épaules. J’avais l’impression que tout le monde était sur les nerfs. Pourtant, il n’y avait aucune raison, c’était la fête ce soir ! N’y avait-il donc que moi pour vouloir m’amuser ? Il fallait croire… car la musique s’arrêta, et nous aussi du coup. Un changement de partenaire ? Déjà ? Ah non, c’était hors de question. Pour une fois que j’vais Logan rien que pour moi, je n’avais pas l’intention de le laisser filer aussi vite. Surtout que j’avais bien repéré la blonde à sa droite qui lui faisait de l’œil… Je pris sa main dans la mienne et lui murmurais à l’oreille…

    - Pas de raison qu’il n’y ait que les paranos pour jouer les rebelles. Venez, on triche.

    Je l’entrainais hors de la piste vers un des buffets. Un vrai kidnapping… C’était excitant.

    - Si j’ai dit quelque chose de déplacé tout à l’heure j’en suis désolée. Je ne voulais pas vous froisser.

    Je n’avais pas fait attention à notre voisin direct. Raphael, un des scientifiques du complexe, et un ami à moi, était posté là. C’était bien la dernière personne que j’imaginais trouver à un bal.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Le Maitre du Jeu

Scénar Chef


. Nombre de messages : 205
. Doublons : en effet
. Type de rp : Scénar uniquement

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Jeu 12 Mai - 9:22



    Dans ce post : Léonova, Avery, Alia, David


    - Ce n’est pas à nous de discuter politique. David a décidé de faire à la manière de Hogan, on se tait et on s’exécute.

    Anton entra dans l’ascenseur après Léo. Galanterie ? Bien sur… Pour une fois que la demoiselle portait un vêtement aussi inutile, il aurait bien tort de se priver de la vue. Les portes s’ouvrirent sur une Grand Place noire de monde. Pas de témoins, pas de retard. Chacun était trop occupé à ses petites histoires pour remarquer quoi que ce soit. Le responsable du Cœur attrapa gentiment sa cavalière par la taille pour l’emmener vers la piste de danse pour se fondre dans la masse. Sur le chemin, Léo se fit aborder par un de leur subordonné. Sa remarque sur leur « couple » fit sourire Anton.

    - D’ailleurs, je ne vois pas pourquoi vous faites l’étonné, Rickers, ça devait finir par arriver !

    Anton se tourna vers sa cavalière en souriant. On voyait très bien l’agacement sur le visage de l’ex-ranger, et ça l’amusait assez. Léo lui en faisait assez voir régulièrement pour qu’il se venge en peu.

    - Arrêtes un peu de faire la gueule. Surveille les issues de secours si tu as besoin de ça pour te détendre.

    Léo n’était vraiment à l’aise que dans son travail, c’était connu. S’il fallait la faire bosser pour qu’Anton ait une cavalière un minimum agréable, pourquoi pas. Lui-même, par déformation professionnelle, laissait trainer ses yeux partout. La scène qui se déroulait à l’écart derrière les buffets, bien que discrète, ne pouvait lui échapper.

    - Non mais c’est pas vrai, elle joue à quoi encore, celle là ?

    Il s’apprêtait à intervenir quand il vit Mlada, particulièrement ravissante dans sa robe, s’en occuper, et Avery traverser la piste en bousculant tout le monde. Une situation sous contrôle ? Surement pas. Gardant la taille de Léo dans son bras gauche, il attrapa sa main de l’autre coté pour la forcer à danser.

    - Allez, hop, surveilles l’autre coté maintenant.

    Il pouvait ainsi observer la scène du coté de l’ascenseur, et parler à Léo discrètement si besoin. Mais il eut à peine le temps de sentir les courbes de sa cavalière entamer le rythme, que déjà la musique s’arrêta. Avery semblait se clamer avec son ex, Anton chercha alors à se concentrer sur autre chose avant de s’énerver pour de bon. Dans un mouvement de foule, ils avaient rejoint David et Alia. Eternalis était petit. Il lâcha alors Léo.

    - David. Alia. Bonsoir. Je crois que vous ne connaissez pas ma cavalière, Léonova Romanov. C’est comme notre Léo, mais en jolie et sortable.

    Remarquez le compliment caché. Le maitre de cérémonie annonça un changement de partenaire. A la droite de l’ancien flic se trouvait alors Mme Keller en personne. Léo, quant à elle, s’était déplacée pour se retrouver près de Finlay Reynolds.

    - Léo, pas de bétises, t’as des issues à surveiller. David, si tu permet, je t’emprunte Madame quelques minutes.

    Il tendit la main vers Alia

    - Ca te convient, Alia ?

_________________
Avatar par Sophi@ sur Starlight Night
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Léonova N. Romanov

Garde d'élite / Resp. niveau 3


. Nombre de messages : 889
. Doublons : ---
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : La régie
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Ven 13 Mai - 10:28

Ici: Léo, Anton, Avery, david, alia, Finlay

Discuter politique? Ouai on avait pas a en discuter mais on devait le subir, alors il ne fallait pas demander à la jeune femme de se taire.. Anton et le serieux des ordres a la lettre venant des boss. Certe elle aurait du être ainsi mais rien n'empêcher d'avoir à redire et d'obeir, elle n'était pas formaté commela plupart des soldat pour cela.
Les portes s'ouvrirent et rapidement une main vint se poser sur la taille de l'ex ranger, un léger sursaut prête à arracher le bras se trouvant au bout de cette main avant qu'elle ne se rende compte qu'il s'agissait d'anton. La garde avait été surprise mais ne dis pas un mot.
Peu après un des gardes vint la complimenter en oubliant son cavalier s'étonnant de leur présence ensemble ce à quoi Anton s'empréssa de répondre laissant croire au garde qu'il était ensemble. *je vais le tuer* La rumeur ne manquerai pas de circuler avec Rickers, bon sang et ce petit sourire affiché sur son visage, elle qui voulait être sérieuse, Anton semblait s'amuser totalement de la situation, alors qu'elle lui lanca un regard noir.
Se détendre? Merci Fielster, la rumeur allait courir qu'elle couchait avec le boss oui totalement apaisant comme idée... les issues? ouai bonne idée.

- Refais moi ce coup là et je t'arraches la langue

Grogna t'elle avant de saluer un autre garde d'un signe de tête en souriant, agacée mais professionnelle, elle savait garder son calme et les apparences. Elle repéra rapidement avery elle aussi et son manège. Malda intervint rapidement.

- Il y a un truc qui cloche avec kramer, elle n'a pas l'air en forme. Je garderai un oeil sur elle.

Tanta t'elle de rassurer son partenaire de la soirée. La prise sur sa taille se ressera tandis que le chef du coeur attrapa sa main libre pour la faire danser... Hum okay de l'autre coté, tout semblait ok pour l'instant, elle repéra la position des gardes, vérifiant les accès, tout semblait ok pour le moment

- RAS pour l'instant


-------

Léo commencait à peine à se détendre et à danser avec anton pas si mauvais danseur finalement que la musique s'arrêta. Il les emmena saluer David et alia avec une de ces petites remarques. La jeune femme lui écrasa alors le pied avec son talons droit.

- Ouhh désolée, léo est surement plus agile que moi fit elle avec un sourire se voulant compatissant et innocentà anton
- Bonsoir Monsieur keller, alia... vous êtes en beauté ce soir..

Banalité, banalité. Elle refléchit un instant à la remarque d'anton ne sachant ps trop comment la prendre, un autre compliment ou un autre moyen de la faire enrager? le conaissant un peu les deux était fort possible.
Finley...enfin un visage amical, la jeune femme de dégagea légèrement de son cavalier adressa un sourire cette fois totalement sincère à l'homme face à elle. lui offrant sa main en réponse.

- Avec Plaisir Monsieur reynolds

fit elle sur le même air que lui avant qu'anton ne la rapelle à l'ordre. Elle lui jeta un regard avec un signe de tête.

- Je sais ce que je fais... Prend soin de mes affaires

Ses affaires, pour ne pas dire son flingue qu'il avait à l'intérieur de sa veste, première raison pour laquelle elle ne voulait malgré tout pas trop séloigner de son supérieur. Elle se dirigea aussitôt avec Finley sur la piste un peu plus loin.

- Merci... j'ai cru que j'allais rester coincée avec un discours de keller. Pas bon danseur hu? Tu mens...

Elle lui adressa un léger sourire avant de venir contre lui pour danser, faire bonne figure et preuve de bonne volonté en s'intégrant à la soirée et puis danser avec fin, ce n'était pas la même que s'il s'agissait de quelqu'un d'autre, elle n'avait pas à se méfier avec lui, elle lui faisait confiance. Pour ne danse cela importe peux direz vous mais la jeune femme supportait assez mal qu'on la touche en général. Elle ne l'avait pas vu depusi plusieurs jours, boulot, boulot..

-Alors.. pas de cavalière pour te rabattre sur moi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terra616.nextgenforum.com/forum.htm

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   

Revenir en haut Aller en bas
 

1.05 [25/06] Que la fete commence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternalis, le défi de la science :: L'Enfer de la Science :: Niveau 2 :: La Grand Place-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit