RPG Post-Apocalyptique / City. Venez percer les secrets d'Eternalis...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 1.05 [25/06] Que la fete commence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
avatar
Liam O'Connell

Barman au night club


. Nombre de messages : 262
. Doublons : /
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 22 ans
Localisation : Night Club
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Ven 12 Aoû - 3:23

Dans mon post : Dakota


Déjà elle ne l'avait pas oublié, c'était déjà ça ! Liam avait toujours peur qu'on ne se souvienne plus de lui, il avait même été surpris d'apprendre que sa phobie avait un nom : l'athazagoraphobie. Attention, pas d'être oublié sur une aire d'autoroute bien sûr, mais qu'on ne pense plus à lui, qu'on supprime son numéro de portable dans son répertoire ce genre de choses quoi.
En tout cas, ça allait déjà être plus sympa de parler à Dakota qu'à Mlada. Mlada n'était pas méchante mais elle avait l'air d'être ailleurs, un peu comme si elle avait autre chose à faire. Avec Dakota ils avaient parlé un peu plus régulièrement et puis ils savaient déjà des trucs l'un sur l'autre.
Par exemple, Liam savait pertinemment que Dakota n'aimait pas les mecs qui se la pétaient grave et c'était pour cette raison que dès le début il avait renoncé à toute tentative de drague... Et pourtant ce n'était pas l'envie qui manquait.


« Pourquoi je veux partir ? Euh je sais même pas par ou commencer... J'ai quasiment pas eu le temps parler avec des amis à cause de l'autre andouille au micro là qui nous fait changer de partenaire tout le temps... Oh et puis j'ai faillit me faire tuer aussi, mais tu veux pas savoir je parie hein ? Bien sûr que si tu veux savoir... »

Il souriait. Oui petit à petit il se disait qu'il pouvait commencer à faire de l'humour avec ce qui lui était arrivé. Il se demandait cependant si c'était une bonne idée de commencer à raconter l'anecdote à toute ses connaissances. Cela pourrait se transmettre de bouche à oreil et cela pourrait nuire à Avery et Liam n'avait certainement pas envie de voir sa porte se faire défoncer un beau matin. Puis d'un autre côté il se disait qu'il y avait eu les témoins, dont une garde et qu'elle pourrait devenir son garde du corps et puis il commençait à imaginer un peu n'importe quoi un peu n'importe comment.

« Bon en fait j'ai énervé Avery Kramer, tu sais le garde... J'ai rien fait pourtant ! Elle a commencé à pointer son flingue sur moi et tout tu sais ! » Il racontait tout en mimant les gestes. « Pis à un moment elle s'est aperçue qu'il y avait un peu trop de témoins alors elle est partie... Tant mieux parce que j'allais m'faire dessus...»

Il avait l'air content tiens, un peu comme si la soirée commençait à être bien. Dommage elle allait bientôt être finie. Il y avait des signes qui ne trompaient pas, comme le fait de voir des gens partir à de la fatigue. Liam semblait avoir vu juste en disant qu'elle avait l'air d'avoir envie de se barrer puisqu'elle n'avait pas répondu non... Mais elle n'avait pas dit oui non plus. Et puis de toute façon Liam s'en foutait, il était déjà content qu'elle ne soit pas enfuie en le voyant arriver.

« Et toi ? C'est quoi ton problème dans cette soirée ? T'as pas l'air bien tu sais, limite même sur les nerfs... »

Il espérait ne pas l'énerver en racontant sa vie et en lui faisant ces remarques, mais c'était plus fort que lui, il était confiant et voyait bien que Dakota était enclin à la discussion, sinon elle lui aurait fait fermer son clapet depuis longtemps, il se souvenait qu'elle avait un sacré caractère, en tant que barman, il avait vu un sacré paquet de gars se faire envoyer balader lors de tentative de drague ou même pour d'autre raisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tony Sellers

Garde non gradé / Admin principale


. Nombre de messages : 1602
. Doublons : Annabella Hoster
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 34 ans
Localisation : niveau 2, devant l'école
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Sam 13 Aoû - 5:43

Tony Sellers
*****

Dans ce post: Dakota et Liam directement, Raphaël et Annabella indirectement

Le changement de partenaire annoncé, Dakota me lâcha alors la main et traversa la foule en se dirigeant vers le buffet. je tentais de la suivre, mais la finesse de sa silhouette et la grâce de ses mouvements lui permettaient de traverser la foule avec bien plus d'aisance que je ne le pouvais. Elle rejoint alors le buffet. Liam, qui s'y trouvait avant elle, l'aborda. Dans sa façon de se mouvoir en lui parlant, je remarquais qu'il n'était pas insensible au charme de la belle Dakota... Et que ça me dérangeait

En avançant vers le buffet, du coin de l'œil, j'aperçus Raphaël en train d'embrasser sa partenaire de danse avant de tomber à la renverse. Une fois au sol, il s'était mis à rire. j'en déduisais donc que ça devait aller. Il se releva et se dirigea vers le buffet avec sa partenaire de danse. Il me semblait la reconnaître... Mais oui! C'était Annabelle Hoster! Depuis que je les voyais se faire les yeux doux, il était temps qu'ils passent à l'étape ces deux là. En même temps, Raphaël n'avait pas l'air d'être tout à fait lui-même... Le ponch certainement! Du coup, on pouvait savoir s'il y avait bien quelque chose entre eux ou pas...

Un passage se libérant enfin, je pus avancer jusqu'au buffet pour arriver juste derrière Dakota qui faisait face à Liam.

" Bonsoir Liam! Je suis étonné de te trouver sans groupie autour de toi dans une soirée telle que celle-ci! "
Posant ma main droite sur l'épaule droite de Dakota, j'approchais ma bouche de son oreille gauche. Le contact de sa peau... Son parfum... J'avais très envie de l'embrasser là, tout de suite, dans le cou, mais je me préférais de lui chuchoter:
" Ce n'était pas facile de te rattraper! Alors, on s'éclipse ou tu préfères te faire draguer par Liam? "
Je souriais, attendant qu'elle se retourne et qu'elle remarque mon air moqueur...

_________________

[kit by Raph]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Dim 14 Aoû - 6:02

    Dakota Higgins
Dans mon post : Liam et Tony

Liam était un jeune homme relativement séduisant et en général il plaisait bien aux filles de son âge et même aux femmes, d'ailleurs moi même, quelques fois je m'étais laissé aller à l'observer en rêvant de moments agréables dans ses bras. Seulement voilà, il n'était pas fait pour moi et ça je le comprenais bien, de toute façon je n'en demandais pas moins. Mais ce qui était étrange c'était que ce soit il était seul, généralement y'avait toujours des jeunes autour de lui, hommes ou femmes, des amis à lui quoi. Et là je ne voyais personne. La réponse arriva relativement rapidement et me fit oublier le fait que Tony se faisait désirer.

Liam avait un soucis avec ce changement de partenaire, très intéressant tout ça, enfin, non ! pas vraiment. Par contre la suite l'était nettement plus c'est pour cela que j'ai hoché la tête lorsqu'il m'a demandé si je voulais savoir. Bien sur que je voulais savoir.
Je l'ai donc écouté avec attention me raconter cette histoire, cet incident avec Kramer. C'était donc pour ça qu'elle m'avait bousculé aussi brusquement. Liam l'avait fait sortir de ses gonds, mais qu'est ce qu'il avait bien pu faire pour la faire réagir comme ça ? c'était une autre paire de manches, j'ignorais si j'allais réussir à le cuisiner pour connaitre le fin mot de l'histoire.


"Et t'as rien fait pour l'énerver tu dis ? T'es sur que t'as pas fait ou dit quelque chose ? un geste... un mouvement de sourcil ? tu l'as regardé de travers ? "

Non, c'est vrai, c'était pas normal tout ça, elle était pas dans son assiette pour avoir voulu le tuer, ou du moins le menacer, Liam exagérait peu être un peu les fait, aller savoir. Et puis bien sur la question se retourna sur moi et le fait que je semblais très énervé, disons plutôt agitée. Ben oui, j'avais plein de trucs en tête et l'envie de passer un peu plus de temps avec Tony, et en même temps le fait qu'il se fasse attendre m'arrangeait un peu, c'était peu être une façon pour moi de comprendre qu'il ne fallait pas qu'on sorte d'ici ensemble.

"Moi ? J'aime pas ce genre de fête, je ne m'y sent pas à ma place. Faire semblant de sourire, d'être bien, tout ça, c'est pas mon truc et en plus on nous a forcé à venir, tu vois le genre...."

Grimaçante sur la fin de ma phrase je fini pas lui faire un léger sourire quand même, je ne voulais pas lui gâcher la soirée encore plus, fallait pas abuser. Et puis Tony a enfin montrer le bout de son nez, ce qui m'a fait sourire d'une manière peu commune, à demi soulagée et agacée.
La remarque de Tony vis à vis de Liam était plutôt bien vue, j'y avais pensé mais j'en avais pas parlé, pour éviter de le mettre mal à l'aise.

Tony s'approcha ensuite un peu plus de moi et me parla tout bas, ce qu'il me dit me fit sourire, vraiment amusée par ce qu'il pensait. Même s'il plaisantait, je savais qu'on ne disais jamais cela innocemment, c'est donc qu'il ressentait une petite pointe de jalousie ou d'agacement.
Je me suis retourné pour lui répondre et j'ai vu qu'il me moquait, alors pour me venger j'ai planter mon poing bien serré contre son bras gauche, histoire qu'il comprenne qu'on ne se moquait pas de moi, mais c'était surtout de la taquinerie, j'espérais juste ne pas y être aller trop fort. Je me suis aussi approché de lui et je lui ait murmuré ma réponse à l'oreille.


"Va devant je te suis vu que tu traines comme un escargot, au moins j'aurai le temps de te rattraper."

Là aussi mon visage était souriant et je me moquais gentiment de lui. On allait enfin partir d'ici et je verrais bien une fois dehors ce que je ferais avec lui, mais j'étais vraiment tenter par l'idée de profiter un peu de la situation entre nous. Alors le mieux était encore de partir d'ici et de voir si je réussirais enfin à me laisser aller, l'alcool m'y aiderait je le savais mais en même temps ... je ne voulais pas profiter de lui. Dans le fond j'ignorais quand même s'il partageait mes désirs les plus secrets ou si je me faisais mon petit film à moi toute seule dans mon coin.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
David VIP

VIP


. Nombre de messages : 247
. Doublons : none
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 40 ans
Localisation : niveau 3 à la recherche d
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Mar 16 Aoû - 8:21

//Kramer//

David ne perdit pas son sourire en coin quand la demoiselle lui rappela qu'il n'était pas réellement son employeur. Pourtant il n'apprécia pas l'allusion, il savait qu'il ne pèserait pas lourd si on décidait de l'envoyer ailleurs mais il se refusait d'y penser ne serait ce qu'une seconde. Il voulait profiter de ces quelques minutes qu'il pouvait lui voler. Doucement il resserra ses doigts sur les siens et tenta de ne pas se concentrer sur elle. Son regard balayait la foule quand elle se compara a une borne d'urgence. Il ne pu retenir un léger rire qui s'éteignit dès qu'elle parla de sa mise en scène. Malgré lui ses muscles se raidirent et ses dents meurtrirent sa langue afin que celle-ci ne lui fasse défaut avec une réponse trop acerbe qui l'aurait perdu.
La suite de le phrase le figea.

_Je ne m'acharne pas.
Il avait parlé entre ses dents, dns un murmure. Le ton de sa voix était glacial. Jamais il ne lui avait encore parlé ainsi. Il baissa son regard pour chercher le sien, mais ne le croisant pas, il lui releva le menton de la main.

_Osez le redire et cette fois en me regardant. Osez redire que je m'acharne sur vous et dans la seconde je signe votre démission et surtout je téléphone à la compagnie. Ils choisiront votre prochaine affectation, car il est hors de question que vous restiez ici si c'est vraiment l'opinion que vous avez de moi.

La colère était palpable autour de lui, au moins pour ceux qui le connaissais bien. La proximité entre eux ne faisait qu'aggraver les choses, pourquoi avait-il céder à son idée perverse. Il était dingue de cette femme et elle ne lui accordait même pas un regard, et quand il faisait un geste c'était de la « mascarade ».... Il espéra une seconde qu'elle ne lui réponde pas, qu'elle n'ose pas et pourtant, la connaissant bien , il savait que juste pour le défier elle allait lui répéter les mots un à un avec un regard froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Liam O'Connell

Barman au night club


. Nombre de messages : 262
. Doublons : /
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 22 ans
Localisation : Night Club
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Jeu 18 Aoû - 21:41

Dans ce post : Dakota & Tony

Oui c'était vraiment la première fois depuis le début de cette soirée qu'il se sentait bien. Mais il avait quand même envie de partir et rentrer chez lui, trainer sur son ordinateur puis aller se coucher. Demain le boulot allait reprendre pour tout le monde et Liam voulait être en forme. Dakota était curieuse mais c'était normal après tout, l'anecdote qu'avait raconté Liam était peu banal et puis il avait cette façon de raconter qui rendait le truc passionnant, elle insista donc pour savoir ce qu'il s'était passé pour qu'Avery se mette dans cet état. Et là paf : Liam venait de se rappeler que Dakota aussi était une garde, d'élite qui plus est. Oui, comme il avait pu sympathiser avec elle, il avait tendance à oublier son statut. Dis donc, trois femmes dans la soirée, trois gardes...

 « Ça me revient maintenant... Je l'ai appellé mademoiselle... Mais de loin je l'avais pas reconnue, au moment ou j'ai dit ça c'était trop tard.... »

Il s'était demandé comment il aurait pu l'appeller autrement pour éviter les problèmes et en était arrivé à la conclusion suivante : il aurait du faire un signe de tête et puis c'est tout, ne rien dire et ne rien faire d'autres, quitte à paraître impoli tant pis. Dakota lui expliqua ensuite pourquoi elle ne sentait pas à l'aise ici. Les gardes étaient donc forcés de venir, ça devait être certainement pour ça que les trois femmes qui l'avait rencontré dans la soirée avaient réagit de la sorte. Avery sur les nerfs, Mlada occupée à autre chose, Dakota qui s'ennuie... C'était tout du moins la conclusion qu'il avait tiré, il y avait certainement d'autres raisons après tout.
Tony Sellers vint interrompre leur discussion : c'était la journée des gardes alors... Lui aussi s'était déjà pointé au bar du nightclub mais mis à part ça, ce type lui était parfaitement inconnu. Cela ne semblait pas être le cas de Tony qui s'étonnait de voir Liam seul. Il se demandait comment il pouvait connaître sa réputation et était particulièrement gêné du fait que Dakota entende ça, parce que c'était quand même à moitié vrai : Liam plaisait aux demoiselles. La remarque était cependant malvenue.


 « Salut. Eh bien pour tout te dire, c'est assez compliqué comme histoire. Mais tu veux pas savoir. Dakota te racontera si elle a le temps. »

Il lui fit un large sourire qui semblait certainement exagéré. Et tout d'un coup, la soirée redevenait pourrie : il avait l'impression d'être de trop quand il vit Tony se positionner aussi près de Dakota comme ça. Il était hors de question de tenir la chandelle, c'est peut être encore pire que de se faire menacer avec une arme à feu. La seconde remarque de Tony fit régir Liam une nouvelle fois.

 « Draguer ? Je ne faisait que parler à une amie voyons, il me fallait un peu de réconfort dans la soirée tu vois ! »

Étant à côté du buffet, il constata qu'il n'y avait plus grand chose dessus. Il se servit pour la dernière fois de la soirée un petit four qu'il avala rapidement tandis que Dakota et Tony parlaient entre eux. Il tendit la main à Tony et Dakota pour dire au revoir (oui il n'étaient pas assez intimes pour la bise)

 « Bon et bien... Je vais vous laisser, je vais rentrer chez moi tranquillement, c'est ce que j'ai de mieux à faire. Bonne soirée. »

Il s'en allait mais ne pouvait s'empêcher de regarder derrière lui voir ce qui se passait. Il fait même exprès de marcher lentement.

Liam n'est plus au bal, il est rentré chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
RoseOD VIP

VIP / Fondatrice d'Eternalis


. Nombre de messages : 4728
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 32 ans
Localisation :
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Ven 19 Aoû - 10:05

Dans mon post : David

    Ses yeux, sa main… Je me sentais si fatiguée, si las de me battre. Que cherchait-il en agissant de la sorte ? A me pousser à la faute ? Et bien soit ! L’opinion que j’avais de lui ? Je l’aimais comme une folle, comme il devrait être interdit d’aimer quelqu’un.

    - Vous voulez la connaitre l’opinion que j’ai de vous ?

    Au diable (si, si, je maintiens) les faux semblants et les apparences. Cette fois, c’était sans hésitations que je l’embrassais sans lui laisser le temps de réagir. Je me moquais bien du lieu ou des circonstances, seul comptait ce qu’il se passait à ce moment là. Un baiser passionné, un baiser vrai et sans détour. Anton avait raison, c’était ça qu’il nous fallait.

    Ca suffit, Avery, réveilles-toi !!!!!


    - Vous voulez la connaitre l’opinion que j’ai de vous ?

    Je soutenais son regard parce que j’y étais forcée, parce qu’il ne m’aurait pas laissé me dérober encore une fois. Je connaissais toutes ses expressions par cœur, et là, il était bien déterminé. D’ailleurs, ça me troublait un peu. Mais dans ma tête passait et repassais cette scène de baiser dont je n’arrivais pas à me débarrasser. Si seulement je pouvais la rendre réelle… En attendant, nous n’étions pas seuls. Je pris sa main sous mon menton pour aller la remettre à sa place initiale et lancer l’impulsion pour reprendre la danse, afin de garder l’illusion.

    - Je pense que vous avez essayé. Je pense que vous avez pris sur vous pendant ces 4 années, mais que c’est fini, et, pour une raison obscure, vous avez finalement décidé de vous débarrasser de moi. Et oui, vous vous acharnez depuis à me pousser vers la sortie. La Compagnie ne pourra pas me sortir d’ici, alors je vais démissionner et… et je… Arrêtez de me faire tourner, j’ai trop bu.

    Etions-nous en train de tourner, je n’en savais même rien, mais j’avais encore le tournis et la nausée. Mais cette fois, ca remontait vraiment et je m’attendais à vomir sur la piste de danse. Tout ça pour quelques malheureuses coupes de champagne, c’était complètement dingue cette histoire… Je m’arrêtais et me reculais d’un pas, tout en gardant une main sur l’épaule de David. Quelque chose me gênait dans ma gorge, je me mis à tousser sur mon poignet pour l’étouffer. En regardant le-dit poignet, ma surprise fut saisissante : c’était du sang. Je sentais alors tout à coup mes forces tomber, et j’appuyais bien fort sur l’épaule de David pour rester debout au maximum. Je cachais mon poignet, mais une nouvelle quinte survint avec le même résultat. Je reniflais… J’essuyais mon nez… Là aussi c’était rouge. Je me rapprochais de David pour lui parler le plus doucement possible, me forçant à regarder par terre pour éviter de perdre l’équilibre.

    - Vous m’avez fait quoi, bordel ? … Bon. Surtout, il faut éviter la panique générale. J’ai trop bu, tout le monde m’a vu squatter les buffets, on s’en tient à cette version quoi qu’il se passe. Je vais redescendre à mon appartement.

    Je cachais le mal au maximum, gardant ma main à mon visage pour que personne ne voie le sang couler, et que tout le monde pense que j’avais une nausée due à l’alcool. Je devais à tout prix réussir à atteindre l’ascenseur et à accéder à mon appartement. Si Keller ou Anton parvenaient à m’emmener dans le bureau, j’étais foutue. Je devais rester là où il y avait des caméras. Je lâchais l’épaule du directeur et commençais à avancer. Je titubais. Tant mieux, ca renforçait l’excuse. Je devais à tout prix tenir debout jusqu’à l’ascenseur. Je n’avais que quelques mètres à faire. Je devais me dépêcher. Je bousculais quelques personnes en m’excusant à chaque fois. Garder l’illusion. Tout droit vers les portes. Ca ne me prit pas longtemps pour y accéder et les ouvrir. Heureusement qu’il était déjà là. J’enfonçais mon pass dans la fente pour le déverrouiller et appuyer sur le bouton -3. Tandis que les portes se refermaient, je tombais à terre, et recommençais à tousser. Je m’en fichais, la foule était trop occupée pour s’inquiéter de mon ébriété… Heureusement…

    ==> Exit. Lieu à venir.


_________________
© Moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/home.php?ref=home#/group.php?gid=1841828
avatar
Tony Sellers

Garde non gradé / Admin principale


. Nombre de messages : 1602
. Doublons : Annabella Hoster
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 34 ans
Localisation : niveau 2, devant l'école
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Sam 20 Aoû - 6:12

Tony Sellers
*****

Dans ce post: Liam et Dakota

J'étais surpris de me rendre compte que Liam avait entendu ce que j'avais chuchoté à l'oreille de Dakota. Il avait soudain l'air gêné alors que ce n'était pas du tout mon intention! Je ne savais pas trop comment rattraper le coup sans offenser Liam...
" Je plaisantais voyons! Ne t'inquiète pas! Par contre, tu as vraiment l'ouïe fine, on dirait... On te l'a peut-être déjà dit?
Liam se sentait de trop et se sauva rapidement, me laissant avec mes interrogations concernant ce qui lui était arrivé. Il avait l'air angoissé. Il avait préféré se sauver rapidement de la soirée afin de rentrer chez lui pour se poser au calme. Qu'est-ce qui avait bien pu se produire? Etait-ce seulement important?...

La question allait certainement rester en suspens puisque Dakota et moi avions vraiment autre chose à l'esprit que les élucubrations de Liam... D'ailleurs, qu'avait vraiment Dakota en tête? Qu'attendait-elle du moment que l'on passerait ensemble chez elle? Quels genres de trucs complètement fou avait-elle à l'esprit?

Que faire? Demander à Dakota ce qui semblait tant tracasser Liam ou simplement suivre ma douce? J'ai tellement envie de la suivre, de passer du temps avec elle... danser... sentir l'odeur de sa peau... passer mes doigts dans ses cheveux... caresser son visage... l'embrasser... J'ai vraiment envie de ça, de tout ça... Mais est-ce réciproque? Il fallait quand même admettre qu'elle n'avait pas repoussé ma main lorsque je lui avais caressé le dos au moment où Emily était venue nous déranger en pleine danse...

Je me penchais à nouveau à son oreille en voyant Liam s'éloigner. Dakota m'avait proposé de partir devant, et c'était hors de question! Elle me taquinait à son tour en me disant que je trainais comme un escargot. Je pensais surtout avoir agit comme un escargot avant de lui révéler concrètement mes sentiments pour elle... Mais ce soir, j'avais bien l'intention de lui avouer à quel point j'avais envie de la serrer dans mes bras, de l'embrasser, de m'enivrer de son odeur...

" Il est hors de question que je parte d'ici sans toi. Puisque tu circules avec tant d'aisance dans la foule, t'as qu'à me tenir. Si tu me lâches, avec tout ce monde, c'est normal que tu me perdes... Donc, si tu veux partir d'ici, je te suis... "
J'attrapais donc une de ses mains. je caressais doucement le dos de sa main avec mon pouce et attendais sa réaction.

_________________

[kit by Raph]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Lun 22 Aoû - 20:28

    Dakota Higgins
Dans ce post : Liam et Tony

C'est vrai que Liam avait entendu ce que m'avait dit Tony à propos de la drague et en plus je n'y avais pas fait plus attention que cela puisque je n'y avais même pas répondu. Par contre la réponse de Liam me surpris assez, comme s'il se sentait réellement accusé de quelque chose. Il n'avait rien à ce reprocher à ce niveau et puis si l'un de nous avait du draguer l'autre et bien ça aurait été moi, me connaissant, Liam lui n'aurait surement jamais osé vu que je suis plus âgée que lui et étant garde il serait justement resté sur ses gardes, sans mauvais jeux de mots.

"Bien sur qu'il plaisantait Liam, si ce n'était pas le cas je peux te garantir qu'il aurait déjà pris un coup de ma part."

Un sourire amusé sur les lèvres je regardais rapidement Tony pour voir comment il allait prendre ma remarque et je souriais gentiment à Liam, lui montrant qu'il n'était pas sérieux, que tout ceci n'était pas sérieux. L'alcool y était pour beaucoup je pense.
Mais Liam préféra nous quitter sans vraiment s'intéresser à ce qui pourrait bien suivre avec Tony ou même moi. Il c'était soulagé en me racontant ce qui lui était arrivé et donc maintenant il se sentait mieux je pense.


"Accroches toi bien alors."

Fut ma seule réponse à Tony, alors qu'il me prenait par la main comme pour que je le traine derrière mois. A croire qu'il avait peur de me perdre véritablement. Je prenais ça comme un jeu mais dans le fond ce n'en était pas un. Moi tout ce que je voulais c'était partir d'ici et m'amuser ailleurs, visiblement Tony voulait participer, avait t'il vraiment envie de quitter cet endroit ou juste d'être avec moi ?

Bref, je me mis en route et l'on passa la foule évitant le plus possible les attroupements, essayant même de passer là ou il n'y avait personne afin de sortir le plus rapidement possible d'ici. Ce fut enfin fait lorsque j'ouvris la porte de la salle des fêtes pour me retrouver dans le couloir, Tony toujours accrocher à ma main.

==> Les couloirs niveau 3 Alors on fait quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Mer 24 Aoû - 3:12

Aelia T. Littleton et Alia Keller

Effectivement tout était parfait. Jamais je n'aurais osé imaginer que la soirée se déroule de la sorte. Ma collègue en tenue de bal était divine, nous avions dansé, nous nous étions rapprochés et j'avais même eu le courage de me permettre de déposer un tendre baiser sur la joue de ma cavalière. Pourtant quelque chose me retenait toujours d'aller plus loin. J'attendais un signe d'Aelia, une confirmation claire qu'elle ressentait la même attirance pour moi que moi pour elle.
N'avait-elle pas les joues empourprées ? Ne souriait-elle pas ? Je voyais tout ça mais me forçais à ne pas en tirer de conclusion. Il pouvait s'agir de tout autre chose. Aelia pouvait être rouge de colère ou de honte face à un tel geste déplacé et sourire pour garder sa contenance et ne pas faire de scandale ce soir tout en prévoyant de me houspiller lorsque nous nous retrouveront seuls plus tard ou même demain dans les bureaux du niveau 4.
Je n'ai jamais su réagir correctement dans tous ces petits jeux de séduction.


*Il me faut en avoir le coeur net. Et puis, perdu pour perdu autant tenter le coup...*

Je saisis par la taille ma partenaire et approchais doucement mon visage du sien pour lui dire tout bas :

- Cette soirée est merveilleuse mais vous l'êtes bien plus encore, Alia...

Je m'arrêtai net mais il était trop tard, les mots avaient déjà quitté ma bouche. Comment rattraper le coup après une telle bourde ? C'est le pire du pire pour une femme : être appelée par le prénom d'une autre ! C'était irréparable.
Je sentis un frisson parcourir mon dos lorsque je vis le regard incrédule d'Aelia.
Je tentai de balbutier quelque chose mais plus aucun son n'osa franchir la maudite porte de mes lèvres entrouvertes. On annonça un changement de cavalière et je vis Madame Keller non loin de nous, j'espérai alors masquer ma maladresse en continuant de prononcer son nom :


- Alia, Alia, chère Alia... M'accorderiez-vous cette danse ? Puisqu'il me faut, à regret, je m'aventurai à sourire timidement en direction d'Aelia, escomptant faire oublier ma bévue par un habile compliment, changer de partenaire, autant choisir la maîtresse des lieux.

Je saisis doucement la main d'Alia alors que ma main gauche n'avait toujours pas lâché la taille d'Aelia.

*Si elles me giflent, je l'aurai bien mérité. Quel crétin !*


Edit d'Avery : Défi relevé. +10pts pour les mecs.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
David VIP

VIP


. Nombre de messages : 247
. Doublons : none
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 40 ans
Localisation : niveau 3 à la recherche d
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Jeu 25 Aoû - 1:59

//Avery , Anton, ( par une action Emily Wink //

David blêmit un peu plus à chaque mot qu’elle prononçait. Il se garda bien de la couper. La seule envie qu’il avait c’était de faire cesser ce flot de parole blessante. Visiblement elle ne le comprenait pas, pas plus que lui ne la comprenait d’ailleurs…. Ses yeux se fixèrent sur ses lèvres et l’envie immédiate de les sceller d’un baiser se fit ressentir. Les muscles de sa mâchoire se crispèrent et il détourna les yeux. Ils se balançaient à peine sur la piste de danse, juste de quoi donner l’’illusion…. Les apparences…

Lorsqu’elle lui demanda d’arrêter de tourner, il s’immobilisa, plus surpris par la demande que par envie de l’exécuter. Ils ne tournaient pas vraiment. Fronçant les sourcils, son regard se plongea de nouveau dans celui de la jeune femme. Il la laissa s’éloigner d’un pas mais ne la quitta pas du regard, analysant chaque mouvement. Quelque chose l’intriguait. Elle toussa une main devant la bouche puis releva la tête. Le corps entier de l’homme se crispa. Du sang… Elle venait de tousser du sang ? Non ? La tache rouge sur ses lèvres devait être une hallucination… Mais lorsque le nez de la jeune femme laissa également couler le liquide rouge, un sentiment de peur fit route vers son cerveau.

_ Je ne vous ai rien fait…

*Mais si ces symptômes ne sont pas naturels, je jure que le coupable périra dans d’atroces souffrances.*
Perdu dans ses pensées et légèrement sous le choc, il ne pu la retenir. 30 secondes s’écoulèrent ainsi avant qu’il ne fasse un geste. Puis son cerveau reprit le dessus. D’un geste rageur il appuya sur le foutu bracelet et chercha Anton du regard. D’une démarche féline il se faufila entre les gens affichant un sourire qui devait faire apparence. Personne ne devait savoir ce qui se passait. Enfin, il trouva l’objet de sa recherche. L’homme était comme d’habitude en belle compagnie. Sans cérémonie, David posa sa main sur son épaule et d’un simple regard lui fit comprendre l’urgence de la situation.

_ Viens avec moi.

Le ton ne laissait place à aucune excuse, ni tentative de défilement. Il fit quelques pas pour s’éloigner et laisser une ou deux seconde à son ami pour le rejoindre poliment. Quand celui-ci fut à ses côtés, il baissa la voix afin que personne n’entende.

_ Nous avons un problème avec Kramer. Je vais la rejoindre mais je risque d’avoir besoin de ton aide.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Peter Hogan

Maire d'Eternalis-Ville


. Nombre de messages : 268
. Type de rp : Scénar uniquement

Carte d'Identité
Age: 33 ans
Localisation : partout où je peux avoir des voix
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Jeu 25 Aoû - 9:47

Dans ce post: Personne

Peter se préparait à y aller, aujourd'hui c'était un grand jour pour lui. Il avait face à lui un parano de la premiére classe. Les paranos étaient de plus en plus nombreux à Eternalis. Peter avait appris à n'être d'aucun camp, il devait autant satisfaire les paranos que les autres. Il ne faut choisir aucun camp et réussir à trouver les paroles réconfortantes et c'est surement pour ça que Peter Hogan avait été élu Maire d'Eternalis. Afin de rassurer le peuple que tous va bien et qu'étant une personne naturel qui inspire la confiance il avait donc plus de facilité à mettre les gens en confiance. Il commença à se préparer pour ce grand jour, il mit sa plus belle veste et pantalon et était prêt à tous pour attirer le plus de voix possible. Il prit donc ses clé de maison et ferma la porte.

Il se souvenait les jours où il était avec son fils qui était si sympa et si gentil. Malheureusement il est partie un bon jour et tous le monde lui avait dis qu'il avait péri. Alors pourquoi certaines personnes lui dit l'avoir vu vivant et pourtant on lui affirme qu'il était mort. Ce serait à ne rien à comprendre puisque cela remettrais en cause tous le fondements de sa politique et de ce qu'il défendait. Notre Maire arriva donc assez vite et certaines personnes s'empressait de le saluer et de le flatter puis certains ne disaient rien mais en disait long sur lui. Il serra la main à tous les citoyens d'Eternalis. Il aimait bien ce petit moment privilégier. Il était maire aprés tous et donc c'était une obligation pour lui et autant profiter de ces petits priviléges. Le duel se promettait fort compliqué mais il y arriverait.

Aprés toute ses salutations, il se dirigea vers le buffet et commença à boire un coup puis à regarder ce qu'il pourrait manger. Bien sûr il avait organisé cette fête, et donc il espérait que tous ce passe bien. Il ne connaissait quasiment aucune personne d'ici. Il se demanda soudain où était
passé Emily. Il aimait bien cette femme là et il en était surement amoureux de cette femme là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Jeu 25 Aoû - 9:51

Kramer, Keller, Feilster et puis un peu tout le monde sur la fin

Je n'avais pas quitté Avery des yeux depuis qu'elle avait rejoint les bras de Keller. Les choses semblaient tendues et leur mascarade pour tenter de faire bonne figure ne trompait personne. Avery avait l'air de plus en plus agitée et Keller de moins en moins stoïque.

* Je donnerai cher pour savoir ce qu'ils se disent ! *

J'essayais de me rapprocher discrètement mais à chacun de mes pas on m'arrêtait pour me parler de l'élection, me souhaiter bonne chance ou m'assurer de son soutien. Je répondais évasivement par une banalité et un sourire de circonstance pour expédier l'importun mais un autre surgissait immanquablement pour me rebattre les oreilles de ses futilités en pensant s'attirer ma sympathie.
Au moins, Avery était facile à trouver dans la foule avec sa robe rouge...


* Mais qu'est-ce que...*

Les choses ne s'arrangeaient pas. Voilà qu'Avery manqua de tomber et du s'appuyer sur Keller pour se rétablir. Elle était mal en point. Les autres pouvaient la penser ivre mais pas moi. C'était ce salaud qui l'avait mise dans cet état, j'en étais persuadé. Je pressais le pas en écartant sans ménagement ceux qui m'abordaient avec leur sourire niais et leur coupe de champagne.
Avery eut un haut-le-coeur et toussa à plusieurs reprises. J'étais assez près pour apercevoir qu'elle venait de cracher du sang !


* Bordel de bordel ! *

Elle repoussa Keller et s'en fut vers un ascenseur en titubant. Malgré mon empressement, les portes se refermèrent avant que j'eus pu la rejoindre.

Toute mon attention se reporta sur Keller. Où était passé ce fumier ? Il devait se pavaner sur la piste de danse sans se soucier du mal qu'il avait fait et je ne pouvais le laisser s'en tirer comme ça. Je fendais la foule à sa recherche et l'aperçus un peu à l'écart en grande conversation avec son cerbère, Anton Feilster.
Je m'avançai résolument vers eux. Keller me tournait le dos. Très bien. J'entendis brièvement qu'il demandait son aide à Feilster quand je le saisis par l'épaule pour l'obliger à me faire face.


- Salopard ! Qu'est-ce que tu as fait à Avery ?!

Sans lui laisser le temps de répondre, je lui balançai mon poing dans la figure en écumant de rage...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Jeu 25 Aoû - 18:59

Dans mon post : David, Anton, Ty (et là, la joueuse est aux anges Razz)

    Mon accrochage avec le charmant Tony Sellers m’avait fait rater ma cible. Un changement de partenaire renvoya Keller sur la piste de danse. Au moins, je le laissais en bonne compagnie. Kramer et lui avait des choses à se dire, certainement. Tant qu’il était avec elle, il ne risquait rien. Il était donc temps pour moi de faire une pause. Je pensais rejoindre Peter mais je n’avais pas trop envie de le chercher. J’avais l’impression de passer ma soirée à chercher des hommes. C’était désagréable. Je me mis plutôt en quête de la jolie Cate. Je la retrouvais non loin de là le regard plongé dans les yeux du charmeur de ces dames. Encore un futur cœur brisé. Tant pis pour elle, et tant mieux pour moi.

    Hélas, le repos fut de courte durée. A peine avais-je commençais à regarder le plateau de petits fours qu’une décharge électrique me dévora l’estomac. Signal d’alarme. Je me retournais tout de suite. Un seul coup, juste une alerte, mais il n’y avait pas été de main morte dessus. Kramer titubait dans la foule, visiblement complètement ronde, et Keller allait droit vers Anton. Kramer bourrée ? Ah non, impossible. Je connaissais le personnage, toutes les bouteilles d’Eternalis ne suffirait pas à la faire vomir. Je délaissais le buffet pour foncer vers le directeur du complexe. Je ne sortais pas mon arme, mais restais en alerte. Non loin, j’aperçus Ty, très énervé. C’était ça le danger ? Aucune idée, mais dans le doute, je m’interposais pour arrêter son geste. Heureusement que Keller était plus grand que moi, j’aurais pu me le prendre à sa place, ca aurait été dommage.

    - C’est lui que vous aviez repéré ou y en un autre ?

    C'est comme au bon vieux temps. Je n'ai pas perdu mes reflexes, je suis fière de moi.

    Je maitrisais l’agresseur, mais sa bêtise et mon intervention avait attiré l’attention. Anton était là, et je ne voulais pas empiéter sur ses plates-bandes. Je ne fis donc rien d’autre pour le moment.

    - Merde, Ty, t’es devenu cinglé ? Qu’est ce qu’il t’a pris ?

    La réponse était évidente, la question rhétorique.

    - Elle est soule. Tu l’as vu, tout le monde l’a vu, elle a pas arrêté de squatter les buffets depuis son arrivée. Tu te donne en spectacle, et c’est pas le meilleur plan. Calmes-toi.

    Je restais vigilante. Peut etre qu'un autre agresseur était dan sle sparages. Après tout, je n'avais pas vu ce qu'il s'était passé pendant la danse. Je regardais Anton. Kramer avait fouttu le camp, moi je ne savais pas quoi en faire de son ex.

    - On devrait calmer le jeu et bouger vers un coin plus discret.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Léonova N. Romanov

Garde d'élite / Resp. niveau 3


. Nombre de messages : 889
. Doublons : ---
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : La régie
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Sam 27 Aoû - 11:41

Avery, David, Anton, Ty

    Léonova se déplaça dans la salle entre les personne saluant l'un et l'autre, laissant trainaient ses oreilles, écoutant ragot et potins, tout ce qu'il se passait.
    Impossible de rater le cirque de Kramer, décidée dans un premier temps à laisser sa supérieur s'occuper de ses affaires la sachant on ne peut plus professionnel, son comportement de la journée et ses réaction de ce soir, commençait à lui paraitre étrange, un truc n'allait pas elle en était sur.Après Anton fini, elle la vit plus tard avec keller dans une danse lente, le capitaine ne semblait pas au meilleur de sa forme loind e là, Plus pale que d'habitude, les marques sur ses bras était réapparut, Qu'avait elle bien pu chopé? Que lui passait t'il par la tête?
    L'ex ranger traversa à nouveau la salle pour se rapprocher pour voir le départ d'une avery, Ok aucun doute sur le problème, Avery étai malade ou s’était pris un coup, Leo aurait pu jurer avoir vu un peu de sang, ou hallucinait elle? Une chose était sur les bruit parlant de Kramer ivre était tout simplement impossible, pour deux raison, Avery était bien trop consciencieuse pour lacher son poste comme ça, et tout l'alcool de la soirée ne suffirait pas a la mettre hors services.
    De l'agitation, la jeune femme calma deux jeunes hommes chez qui l'alcool faisait effet, par reflexe elle attrapa un couteau de service abandonné par un serveur et le dissimula dans sa main droite.
    Elle se dirigea directement vers Keller et Anton apercevant Emily intervenir pour intercepter Ty qui s'attaquer à Keller. Une soirée ne pouvait bien entendu pas se dérouler dans le calme dans le complexe, idée stupide, combien de fois faudrait il le dire, moins ennuyeuse cela dit....
    Il était surement temps de récupérer son bien dans la veste d'Anton, en tout cas, la jeune femme en ressenti soudain un très grand besoin. L'attention attiré sur le petit groupe et le coup évité, elle s'assura que cela n'invite pas à plus de débacle de la part d'autre fêtard éméchés sur sa route pour rejoindre les autre gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terra616.forumotion.com/forum.htm
avatar
Cate Woolf

PNJ - Rédactrice en chef de l'AD


. Nombre de messages : 38
. Type de rp : Scénar uniquement

Carte d'Identité
Age: 31 ans
Localisation : Au Bal
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Dim 28 Aoû - 6:00

Ici: Anton, Fin, Avery indirectement

Le sourire charmeur que Anton lui adressa failli faire chavirer ses résolutions, les compliments qui suivirent ne l'aidaient pas non plus. NON, il fallait qu'elle résiste, il ne pourrait jamais être heureuse avec un homme comme lui.
Elle s'efforça donc de ramener la conversation sur le point où elle voulait arriver.

- Cette soirée est très réussie, et j’imagine que tu es venu en bonne compagnie, une de tes nombreuses conquêtes !

Elle n'avait rien dit sur la une de demain, il était loin d'imaginer ce qu'elle dirait. Elle laissa un instant son regard trainer sur Averu qui ne parvenait plus vraiment à cacher les symptômes, à cette seconde, Cate se détesta pour ce qu'ils lui faisaient.

Elle reporta son regard sur Anton et décida d’entrer dans le vif du sujet, elle se haïssait assez pour le danger qu'elle faisait courir à la station pour ne pas en plus se dégouter a continuer une relation sans avenir avec un gigolo.

- Nous devons arrêter Anton.

Une main vient frapper sur l'épaule de son cavalier, David Keller, la mine sombre intima à Anton de la suivre.

- Vas y, de toute façon il n'y a rien à ajouter.

Lorsqu'il s'éloigne, elle prit une profonde inspiration, elle avait eu si peur de ne pas réussir à rompre avec lui, mais elle était maintenant fière d'y être parvenue et presque soulagée. Elle se tourna à la recherche de Finley et croisait les doigts pour le trouver avant que Altherin ne donne le signal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Finlay Reynolds

Garde non gradé / Meilleur joueur épisodes 3 et 4


. Nombre de messages : 562
. Doublons : Don Higgins.
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 33 ans
Localisation : Niveau 1
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Dim 28 Aoû - 23:20

    [HJ: changement de couleur des dialogues de mon personnage pour faciliter la lecture]

    Dans mon post: Cate, Anton, Sekhmet, Hogan, Dakota, Tony, Liam, Kramer, Keller, Emily.


    Décidément à chaque fois que je débutais une conversation, il fallait que le pingouin de cérémonie la ramène pour y mettre un terme ! Et dire que je venais enfin de rencontrer la femme qui m'intriguait le plus dans ce complexe et qu'il me fallait à nouveau la laisser filer. Je pestais intérieurement devant le ridicule exacerbé de ma situation. D'un hochement de tête délicat, j'indiquais à Cate que tout allait bien, qu'elle pouvait me laisser, le temps d'une ballade. Je n'avais pas le cœur à danser, je restais donc planté là, regardant Cate se diriger vers Anton. Une boule étrange se noua au fond de ma gorge, elle descendait petit à petit vers mon ventre à mesure que Cate bavardait avec Anton. Je dévisageais ce dernier.

    Il était bel homme c'était une certitude. Il savait y faire avec les femmes. Son sourire, ses manières, son regard. Un prédateur affamé voilà ce qu'il était. Il dévorait Cate des yeux et ne perdait pas une miette de sa personne. J'avais la désagréable sensation qu'il était prêt à lui bondir dessus, lui arracher ses vêtements étant une formalité, et qu'il allait la prendre sans autre forme de cérémoniel. Un homme des cavernes avec la subtilité du langage d'un libertin. Curieux mélange mais qui fonctionnait à merveille. Étais-je jaloux de lui ? Ou de ses performances à nulle autre pareil ? Que représentait Cate pour moi ? Ou même Sekhmet...Mon regard se détourna un bref instant du tableau de chasse que j'avais sous les yeux pour se poser sur Sekhmet, perdue dans la foule. Je baissais le regard et le plongeais au fond de ma coupe de champagne. Les bulles guillerettes remontaient inlassablement à la surface, désireuses d'échapper à la noirceur du verre dans laquelle elles étaient plongés. Que n'aurais-je pas donner pour faire partie de ce breuvage et pouvoir enfin remonter à la surface et émerger de ce trop long sommeil qui me coûtait tant d'énergie.

    Discrètement je reposais à nouveau mes yeux sur Cate. Je ne la distinguais plus aussi facilement qu'auparavant. Je n'arrivais toujours pas à savoir pourquoi je l'avais invité...Elle m'intéressait, en dehors du côté attirance physique, elle était tout ce que j'aimais chez une femme: cultivée, intègre, entière, passionnée, pleine de bon sens, réfléchie. On ne devait pas s'ennuyer à ses côtés. Je me surpris à sourire, tout seul, comme un idiot, devant ce que je peignais de cette femme que je ne connaissais pas plus que ça. Il fallait vraiment que j'arrête de boire. Je me tournais vers le buffet le plus proche et déposais ma coupe sur la table au milieu d'un cimetière de verres. La soirée se déroulait vraiment bien et c'était un véritable coup de chapeau pour Hogan. Il venait de réussir l'improbable: réunir tout Eternalis, et surtout, amuser les habitants. Même si des enjeux politiques étaient derrière cette démarche, je ne pouvais que saluer la prestation sans faute du maire.

    Je posais mes fesses nonchalamment sur le buffet, croisais les bras et attendais patiemment le retour de Cate. Il y avait de l'agitation vraiment partout. Fugitivement, j'aperçus Dakota et Tony, main dans la main qui s'éclipsait vers la sortie. Ces deux-là s'étaient enfin trouvés et ce n'était pas pour me déplaire, au contraire. Je vis Liam également qui se dirigeait vers la sortie. Alors que je revenais vers le centre de la salle, quelque chose attira mon attention. Au départ, ce ne fut que la robe rouge de Kramer qui éveilla ma curiosité. On ne pouvait décemment pas la rater. Je la suivais donc docilement du regard, comme un capitaine dirigeant son navire à la lumière blafarde du phare devant lui. Elle se dirigeait, elle aussi, vers l’ascenseur. Cela me surprenait qu'elle parte dans les premières alors que Keller était toujours ici. Je me redressais presque sur la pointe des pieds. Elle titubait ?! Kramer titubait ?! Était-elle saoule ? C'était bien la première fois que je voyais ça. Un large sourire fendit mes lèvres. Voilà ce qui arrivait quand on voulait jouer au plus fort.
    Les portes l'engloutirent et c'est à cet instant que je compris que quelque chose n'allait pas. Lorsque Ty se tint, furieux, contre les parois métallique de l'engin. Mon visage s'assombrit d'un coup, retrouvant son sérieux. Il allait faire une connerie j'en étais sur. En même temps que Ty amorçait sa descente vers Keller, je me mis en route, bousculant tout ceux qui pouvaient l'être, afin d'arriver à temps. Malheureusement pour moi, lorsque je parvins enfin devant le couple princier, tout semblait être sous contrôle. Anton avait encore du jouer les gros bras pour lui, ou ne serait-ce Emily qui se tenait également aux côtés de Keller. Qu'importe, la situation était à présent sous contrôle. J'avisais Emily:

    " Est-ce que je peux savoir ce qui s'est passé ici ? Monsieur Beckerson aurait-il fait des siennes ?
    Je regardais brièvement Keller et Anton. Visiblement, quelque chose ne tournait pas rond et il était évident que la raison en était Kramer. L’ascenseur n"était pas loin, je pouvais courir retrouver Kramer pour comprendre ce qui venait de se passer mais je n'en fis rien. Ma place était ici, tant que je n'aurais pas d'excuse valable pour quitter ce lieu. Sans me départir de mon sérieux, j'attrapais fermement Ty par le bras, sans lui laisser la moindre chance d'échapper à mon étreinte.
    Monsieur Beckerson, vous allez me suivre sans faire d'histoire pour une fois.
    Voilà c'était dit. Très protocolaire comme façon de faire, mais je devais savoir pourquoi il avait agi ainsi. Sa relation avec Kramer était connu de beaucoup ici, et il était indéniable que le pauvre bougre avait encore des sentiments pour elle. Il ne s'était donc pas emporté par jalousie, il y avait autre chose. Je lui glissais à l'oreille ces quelques mots.
    Écoutez-moi attentivement. Je veux savoir tout les détails de ce qui viens de se passer ici et surtout n’omettez rien. Si Kramer a besoin d'aide, je suis le premier qui pourrait lui prêter main forte. Vous pouvez me faire confiance. "

    Plus j'essayais de démêler les fils de cette situation plus la vérité m'apparaissait terriblement obscure. Tout les faits gravitaient autour d'une seule et même personne. Keller, Anton, Ty, toutes ces personnes avaient des filiations directes avec elle. Et Emily qui jouait des siennes également. Il se passait quelque chose. Quelque chose de suffisamment alarmant pour ameuter tout ce beau petit monde. Je devais faire vite. Il était hors de question de laisser tomber Kramer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kyle Genelic

Serveur cafète niv 2 / Co-Admin Scénariste


. Nombre de messages : 466
. Doublons : Raphael McGregor; Cole Aterman, Новак Душановић
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 25 ans
Localisation : Dans les couloirs du niveau 2
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Lun 29 Aoû - 2:54

Dans ce post: mon défi.

Dans ce post: Peter Hogan. (Indirectement Kramer, Keller, Ty et Tania.)


Je m'ennuie. C'est bête à dire, mais je m'ennuie. J'ai une calme, posée, qui me convient. J'ai un boulot correct, personne qui ne vient m'emmerder. Mais dès qu'il y a trop de monde, je ne sais pas pourquoi, le bruit me dérange un peu, j'ai du mal à m'éclater autant que les autres. C'est bizarre.

je suis au buffet, là, et je me contente de manger, de boire, en regardant les autres, me disant que cinq ans plus tôt, j'aurai bu comme un trou, j'aurai cherché des noises à tout le monde, j'aurai foncé dans le tas, donné des coups, jusqu'à ne plus m'en souvenir le lendemain.
Est-ce que cette vie me manquait? Non. j'ignore pourquoi. J'avais tant de haine, aujourd'hui je ne sais plus. Mais je ne veux pas me souvenir, je ne veux pas y penser.

Je suis celui qui est content d'être ici. L'exception à la règle. Celui qui n'a perdu personne, qui avait une vie de merde et qui maintenant à tout ce qu'on pourrait vouloir ou presque.
Diable, la cigarette me manque, ce soir.
Oui, la cigarette.

Je vois le maire arriver. Mister Hogan. Un homme sympathique, qui trouve toujours à faire une pointe d'humour. Ce pourquoi je l'aime bien, il sait redonner une bonne humeur à tout le monde.

- Bonsoir, monsieur le maire.

J'ai pas envie de lui dire que la fête est cool et tout le toutim. Parce que ce serait un peu être hypocrite et que j'ai pas envie d'être hypocrite là.
je me pose derrière le buffet, prend un verre et verse du premier cocktail qui me passe sous la main. J'y pose une ombrelle, et tend le verra à Peter.

- Voilà.

Déformation professionnelle? Je sais pas. C'est tout ce que je sais faire, alors que je suis même pas en service. je regarde aussi quelques jolies filles qui passent... je cherche encore Tania du regard, mais elle a disparu de mon champ de vision il y a un bon moment et impossible de la repérer à présent.
Je ne veux pas me souvenir, mais j'aurais tant voulu lui parler.

Je regarde le maire. Et je prends un verre à mon tour. J'en ai déjà bu pas mal et ma main se crispe.
J'en ai déjà bu pas mal.

- Santé!

Je trinque avec le maire et revient devant le buffet. Je ne bois pas ce verre. Les souvenirs qu'il me reste sont si douloureux que je me souviens encore de l'odeur dans la maison et de la force de mon père. Mes mains tremblent. Non je n'aime pas le bruit, ce soir. Je déteste ce sentiment. Cela faisait si longtemps que je ne l'avais ressenti. J'avais oublié. J'avais quitté SF bizarrement apaisé. La clinique Keller m'avait sauvé.

Mais là je repense à ce verre d'alcool et des coups que je recevais vingt ans plus tôt. J'inspire un grand coup.

- Y'a pas mal de jolies filles, hein, on ne sait plus où donner de la tête!

Putain, mais je suis pitoyable. Me voilà à tenter de faire la conversation au maire alors que je n'ai rien à dire!

En parlant de jolie fille... une bien enivrée en robe rouge fait quelques éclats... Je hausse les sourcils. je n'en reviens pas... Kramer quitte le bal en marchant... pas très droit. Mais ce n'est rien à côté de la suite... Ty Beckerson colle son poing dans la figure de Keller.

Keller.
Je me désintéresse vite de l'affaire... Genelic, Keller.
Il m'a sauvé la vie. Par deux fois. Mais c'est tellement étrange.

J'en reviens à Peter.

- Voilà... certainement une histoire de cœur. Rhalala... Alors, la campagne, ça roule?

Pourvu qu'il me dise un truc drôle, qu'il me raconte une blague, qu'il me remonte le moral, parce que je vais bientôt couler.


Edit d'Avery : Défi relevé. +10 pts pour els mecs.

_________________

avatar & signo by Raph/Kyle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Lun 29 Aoû - 10:11

Keller, Finlay, Emily

Quelle frustration ! Arrêté au dernier moment par le service de sécur... par Emily Vaneloni ?!

- Emily ?! M-m-mais, qu'est-ce que...

J'étais stupéfait, éberlué, abasourdi... c'était incompréhensible ! Cette femme gracieuse, au visage d'ange et au sourire enchanteur a qui on donnerait le bon Dieu sans confession... m'intercepta avec une vivacité et une force insoupçonnées et voilà qu'elle me faisait la morale en plus ! Bordel ! Qu'est-ce que ça veut dire ?! Ecarté et pratiquement plaqué au sol par une esthéticienne ? Ouais, c'est ça, et moi je suis l'oncle d'Abraham Lincoln (1). Et un secret de plus : cette femme n'est pas ce qu'elle prétend être. Malheureusement pour elle, son intervention en public n'est pas passée inaperçue et elle ne pourra pas cacher la vérité très longtemps, j'en fais une affaire personnelle maintenant !

Je la regardai encore interloqué quand Finlay Reynolds intervint à son tour. Calme, serein et professionnel jusqu'au bout des ongles, il m'emmena à l'écart d'une manière qui ne me laissa pas l'opportunité de décliner son "aimable invitation". Des explications ? Il voulait des explications ? Il n'avait qu'à les demander à son patron !


- J'ai rien à vous dire, Reynolds... crachai-je en retirant mon bras de sa poigne d'un geste ferme, et je ne vous fais pas plus confiance qu'à quiconque ici, ne soyez pas stupide.

Je rajustai mon smoking et m'essuyai la commissure des lèvres d'un revers de la main. Ma bouche était encore pleine de fiel et prête à déverser toute ma colère mais je devais me racheter une conduite désormais et ne pouvais me permettre de remettre de l'huile sur le feu. Je ne quittais pourtant pas le trio infernal des yeux et inspirais profondément pour calmer mon humeur mais imaginer Avery agonisante à cause de ce fumier de Keller me rendait fou.

- Si le sort de Avery vous importe tant, demandez donc à cet enfoiré ce qu'il lui a fait ! Demandez-lui d'où lui viennent les marques qu'elle a tenté de dissimuler ? Demandez-lui pourquoi elle crache du sang ? Demandez-lui pourquoi elle est peut-être entrain de mourir !

Sans m'en rendre vraiment compte je m'étais mis à crier cette dernière phrase et tout le monde me regardait choqué, troublé ou amusé, selon les cas. Je tentai de reprendre le contrôle malgré toute la rancoeur et l'inquiétude qui ne cessaient d'empourprer mon front. Les mâchoires serrées à m'en faire sauter les plombages, je m'approchais de Finlay pour ajouter en aparté :

- Je veux en être... Si vous partez chercher Avery, je viens avec vous, c'est non-négociable. Si vous refusez, je recommence à faire un scandale. Ne me forcez pas à me faire encore remarquer, Reynolds.

Finalement et malgré moi, il m'inspirait moins de méfiance que les autres gardes... Et puis, je ne pouvais pas me permettre de faire la fine bouche si je voulais sauver Avery.

Fumier de Keller...


(1) : réplique empruntée et tirée du film "Le bon, la brute et le truand" (Tuco)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Finlay Reynolds

Garde non gradé / Meilleur joueur épisodes 3 et 4


. Nombre de messages : 562
. Doublons : Don Higgins.
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 33 ans
Localisation : Niveau 1
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Lun 29 Aoû - 22:46

    Dans mon post: Ty.

    Les mots que déversaient Ty avec fureur me frappèrent de plein fouet. Chacune de ses phrases, de ses intonations, trouvaient écho en moi d'une manière bien plus blessante qu'un simple coup. La rage que je lisais sur les traits de Ty, la rancœur qui émanait de sa langue, la fragilisante blessure qui transpirait de son regard, tout me déstabilisait. J'étais comme tétanisé par cette violente révélation: Kramer était en train de mourir ..? C'était inconcevable, irrecevable ! Non, il devait se tromper. Mais je n'avais pas le temps pour les suppositions, je devais agir et vite. Je levais les mains pour calmer Ty qui commençait un peu trop à attirer l'attention:

    " Je ne sais pas du tout de quoi vous parlez, mais je vous sais suffisamment impliqué auprès de Kramer pour vous croire sur parole.

    Je jetais une brève œillade pardessus mon épaule. Keller s'entretenait en messe basse avec Anton. Pas bon du tout ça. Si je voulais aider Kramer, je devais arriver avant eux. La tension se fit plus pressante dans tout mon corps. Je crispais la mâchoire et jouais avec les jointures de mes doigts. S'il s'avérait que Keller était dans le coup...Je pris une grande inspiration et calmais aussitôt les battements de mon cœur. Je devais être serein et analytique.
    L'heure n'est pas de savoir qui est responsable, mais bien de sauver Kramer.
    Ty se pencha sur moi et sa proposition me parut des plus acceptable. De toute manière j'étais là pour l'encadrer, au cas où.
    Je ne vous forcerais en rien, bien au contraire. Votre place est auprès d'elle bien plus qu'ici. Ne perdons pas plus de temps. Mais avant, jouez le jeu. Je n'ai pas envie de me perdre en justification auprès de Keller.
    Aussitôt j'attrapais fermement le bras de Ty comme pour le faire taire, suite à son scandale. Puis dans le même temps j'ajoutais à son encontre.
    Fermez-là ! Vous en avez fait bien assez pour ce soir. Suivez-moi immédiatement, un petit tour en cellule de dégrisement vous fera le plus grand bien. "

    Et j'entrainais Ty vers l'ascenseur sans un regard en arrière. J'espérais que mon petit manège passerait inaperçu. En tout cas j'avais mis toutes les formes pour y parvenir.

    -> A quatre dans l’ascenseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
David VIP

VIP


. Nombre de messages : 247
. Doublons : none
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 40 ans
Localisation : niveau 3 à la recherche d
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Mar 30 Aoû - 4:20

//Emily, Anton, Finlay, Ty //

A peine avait-il rejoint Anton qu’il se faisait agresser par Ty…. Superbe soirée… Il serra les dents en entendant la question. S’il avait été libre de ses mots, la réponse aurait surement ressemblé à :

_ « Ce ne sont pas tes affaires. Connard ! »


Par contre, étant sur ses gardes, il ne rata pas l’amorce du coup de poing et esquiva d’un mouvement fluide. Il n’allait pas se salir les mains en répondant ou bloquant le coup. Ty n’en valait vraiment pas la peine. Un petit pas de côté, et … Il n’eut même pas le loisir de voir l’agresseur frapper le vide. En effet Emily s’interposa et le bloqua en moins de trente secondes.

*Emily… C’est donc à Emily que Kramer m’a confié ?... Merci du cadeau. *

Même si le spectacle de Ty maitrisé par une femme était intéressant, son esprit n’arrivait pas à se délecter de l’image. Il était trop préoccupé par l’état de Kramer.

_ « Personne d’autres, j’ai sonné car j’avais un mauvais pressentiment. Visiblement, il était justifié. »


Il lui décocha un sourire méprisant. Mais encore une fois, il fut interrompu avant qu’il ne puisse ordonner l’évacuation de Beckerson. Ca en devenait légèrement frustrant. Il voulait que la soirée reste calme et tout partait en vrille. Tout le monde avait les yeux braqués sur eux. Merci la discrétion…

Il ne manquait plus qu’Alia… Il tourna la tête et fut heureux de ne pas la trouver dans le cercle autour d’eux.
Finlay écarta rapidement Ty pour lui parler et tenter de le calmer mais visiblement ce fut peine perdue. Le crétin congénital hurlait à qui mieux mieux dans la salle l’état de Kramer. Une forte pensée de meurtre traversa David qui ne se retint que par la présence du corps d’Emily devant lui. Il fulminait.

« Miss Vaneloni vous venez avec moi. »


Le ton était sec et ne méritait aucune réponse. Il se tourna ensuite vers Anton.
« Toi tu fais passer l’ordre auprès de tes gardes que la fête doit reprendre et surtout qu’au moindre geste suspect de qui que se soit, ils gèrent comme ils veulent mais pas d’esclandre. Dès que c’est fait, tu me rejoins chez Kramer. »

Une fois ses ordres donnés. Il se dirigea rapidement vers l’ascenseur. Pas question de courir et de se faire de nouveau remarquer. Un air pressé oui… Préoccupé pourquoi pas... Il pourrait lancer une rumeur de fuite qui expliquerait ses réactions pendant la soirée. Mais il ne devait surtout pas avoir l’air de paniquer. Alors que les portes de l’ascenseur se fermaient, il passa la main bloquant ainsi le processus et rouvrant l’accès.

Il jeta un vague coup d’œil à Ty et Finlay, et entra droit et sûr de lui. Il appuya sur le niveau 3 ainsi que sur le niveau 4. Sans même regarder les deux hommes, il ordonna :
« Reynolds mettez Beckerson en cellule de dégrisement au niveau 4. Ca lui apprendra peut être à ne pas attaquer les gens sans raisons valables. »

Il attendit qu’Emily soit avec eux avant de laisser l’ascenseur entamer son processus de descente.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Mar 30 Aoû - 8:38

Dans mon post : Ty, Fin, David

    J’avais beau ne pas apprécier Ty et ses croyances, je devais admettre qu’il n’avait pas tort. Avery était venue me trouver parce qu’elle avait peur de Keller. Elle était persuadée qu’il voulait se débarrasser d’elle. Je n’avais rien suivi de l’histoire. Après que Finlay m’ait piqué mon prisonnier (Enfoiré, tu me le paieras), j’étais restée à proximité du toubib. J’étais son garde du corps, je ne devais pas le lâcher d’une semelle, il était ma priorité. Mais si ce type avait les intentions que Kramer lui portait, moi j’étais mal barrée.

    Je trouvais moi-même impressionnant à quel point mes réflexes étaient revenus rapidement. Je n’étais plus la petite esthéticienne que tout le monde connaissait. J’étais sérieuse et à l’affut du moindre mouvement… Un peu trop d’ailleurs… J’en avais oublié le principal danger : la grande gueule de Beckerson. Il en avait vraiment rien à foutre de lancer un mouvement de panique. On voyait les amateurs qui ne connaissaient pas les conséquences d’une panique générale dans un lieu comme Eternalis. Mais je ne pouvais rien dire. Je n’étais ni garde ni membre du cœur, j’étais juste bodyguard par interim. C’est quand même flatteur de savoir que les gens savent reconnaitre nos compétences, à défaut de les mettre vraiment à profit.

    Enfin bref, ce n’était pas le moment de râler. Les yeux étaient braqués sur nous. Quelque chose me disait que ma couverture était joliment grillée sur ce coup. Et ce qui me dégoutait encore plus, c’était de voir que tout le monde voulait se précipiter à sa rescousse. Qu’est ce qu’elle leur avait fait, bon sang ? Cette nana était la pire des cinglés qu’il m’avait été donné de rencontrer au cours de ma carrière. Elle allait mourir ? Mais si les circonstances étaient différentes, on fera un feu de joie avec son cadavre !

    Keller finit par prendre une décision en voyant Fin et Ty aller vers l’ascenseur. Le suivre ? Euh… Le suivre où et pourquoi ? S’il voulait envoyer Avery dans un labo grand bien lui fasse, mais je n’avais pas envie de me retrouver avec elle, je ne la supportais pas assez pour ça. D’un autre coté, j’avais là une belle occasion de comprendre le fin mot de l’histoire. Je le suivais donc dans l’ascenseur pour le voir appuyer sur les boutons des sous-sols et donner ses ordres à Finlay. Je n’étais pas rassurée, mais je ne montrais rien. Au pire, j’avais toujours mon arme.

    - En 4 ans, on n’a jamais vu Kramer prendre une aspirine. Réfléchis avant de te lancer tête baissée dans ta connerie, Ty. Ce que tu as vu, tu l’as rêvé. Ma soirée est foutue, à cause de toi et d’une conne qui ne tient plus l’alcool. Merci.

    J’avais hâte de me débarrasser des deux intrus. Une question était sur mes lèvres et je voulais pouvoir la poser au plus vite : Keller avait-il voulu tuer Avery Kramer ?


    ==> Je ne sais pas, je suis le toubib lol
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alia VIP

VIP / Ex-admin en chef


. Nombre de messages : 2028
. Doublons : --
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 36 ans
Localisation : Dans l'ascenseur privé
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Sam 3 Sep - 1:04

Logan, Aelia

Alors que j’entamais à peine la discussion avec Raphaël, le maître de cérémonie annonçait déjà un nouveau changement de partenaires. Décidément, il serait difficile d’avoir une discussion suivie ce soir, mais j’appréciais beaucoup de pouvoir croiser un peu tout le monde dans cette ambiance détendue. Pendant que je m’excusais d’un sourire auprès de mon collègue j’entendis déjà dans mon dos mon futur cavalier m’appeler. Bien décidée à ne pas laisser mon début de soirée décevant gâcher la fin de la fête, j’affichais un sourire radieux en me retournant.

Logan, je ne pensais pas voir ma proposition honorée aussi vite. Je plaçais ma main dans la sienne en ajoutant, ce sera avec grand plaisir que je partagerais cette danse avec vous.

Puis je me tournais vers Aelia dont le visage était bien moins enjoué que précédemment. Elle semblait presque désappointée voire en colère. Craignant d’interrompre quelque chose d’important je m’excusais auprès d’elle :
Aelia, pardonnes moi mais je dois te voler ton cavalier quelques instants, ordre du maître de cérémonie ! Je te le rendrais sain et sauf à la fin de cette danse, rassures toi !

Pendant que nous nous dirigions vers la piste je repérais Raphaël en bonne compagnie avec Bella. Il pouvait être tellement maladroit en société que j’avais eu peur qu’il ne s’ennuie ou ne se sente gêné quand j’avais du l’abandonner. Me sentant rassurée de son sort, je reportais mon attention sur Logan. Il semblait préoccupé. Un petit pli barrait son front et son air était soucieux ce qui dénotait avec son allure très chic dans ce costume. Une fois sur la piste je m’enquis rapidement de son humeur :
Vous passez une bonne soirée ? Je suis étonnée de vous voir avec Aelia, j’ignorais que vous vous connaissiez aussi bien... C’est une femme vraiment charmante n’est ce pas ?

Soudain un brouhaha à l’autre bout de la salle attira mon attention. Des éclats de voix, probablement du à une dispute, résonnèrent dans toute la salle de bal.
Mais que se passe t-il ?
Question plus rhétorique que réellement destiné à mon cavalier qui ne devait pas avoir saisi mieux que moi ce qui pouvait bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dr Ed Altherin

PNJ Médecin


. Nombre de messages : 41
. Doublons : Aucun
. Type de rp : Scénar uniquement

Carte d'Identité
Age: 53 ans
Localisation : Au Bal
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Lun 5 Sep - 20:16

Dans ce post ; Avery, David, Anton, Cate

    J'essayais de ne pas trop me faire remarquer dans la foule, me dirigeant d'un buffet à un autre, hochant la tête de ci de là pour saluer les personnes que je connaissais. Mais mon but premier était de garder un œil sur la rouquine au milieu de la piste, chose peu difficile grâce à la robe qu'elle arborait. Elle dansait avec Keller en personne voilà peut être qui nous faciliterait la tâche... Je souris imperceptiblement devant son air furieux comme celui du chat malade qui lutte pour rester le plus alerte possible.

    Le moment n'était plus très loin, une légère chair de poule me remonta le long de l'échine. L'excitation du au moment fatidique !

    Elle recommençait à se gratter convulsivement, elle toussait même à présent. La façon dont elle regarda sa main ne laissait aucune place à l'équivoque. J'étais trop loin d'elle mais j'imaginais très nettement la lueur de peur qui avait du passer dans ses yeux à cet instant. Keller se tenait bien droit, il cachait décidément diablement bien son jeu et ce qu'il se passait... On ne pouvait pas lui enlever ça !

    Me reconcentrant sur notre malade, je la vis se diriger péniblement vers les ascenseurs. Elle vacillait dangereusement, un instant j’eus peur qu'elle ne réussisse pas à les atteindre. Mais ç'aurait été sous estimer sa capacité à camoufler les étrangetés qui pouvait subvenir autour d'elle. C'était officiel, on était débarrassé de la responsable du niveau 1.

    Je fis signe à mes partenaires que tout était en place même s'ils savaient très bien ce que nous avions à faire. Cate semblait soucieuse, il fallait à tout prix qu'elle reste concentrée sur la mission. Avec Keller qui s'était précipité dans l'ascenseur à la suite de Kramer, il ne restait plus qu'à espérer, comme nous l'avions prévu, que Feilster ne tarderait pas à le suivre. Vu l'esclandre de ce cher Ty Beckerson, ce n'était pas gagné d'avance. Il fallait surveiller ses réactions. Et enfin il serait temps pour nous d'agir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Anton Feilster

Responsable de la sécurité / 3è meilleur joueur


. Nombre de messages : 171
. Doublons : Je suis totalement unique ^^
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 37 ans
Localisation : Demandez à la régie...
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Mer 7 Sep - 12:17

Dans ce post : Cate, David, Emily, Ty, Léo


- Romanov une conquête ?

Il sourit, levant les yeux au ciel, amusé.

- J'ai déjà assez de problèmes en ce moment pour en rajouter. Bal ou pas, je suis en service et je suis venu avec ma coéquipière.

Cette soirée prit une tournure inattendue pour Anton à l'écoute des dernières paroles de Cate. Elle voulait rompre, dans un sens ça l'arrangeait, il n'avait pas de sentiments pour elle et ne tenait pas vraiment à la faire souffrir dans ce genre de relation. Mais dans ses nombreuses histoires, jusqu'alors, c'était toujours le chef du cœur qui mettait un terme aux relations. Sa fierté risquait d'en prendre un coup...

- Tu as décidé ça comme ça ? Ou c'est le tête à tête avec Reynolds qui t'as fait tourner la tête ?

Qu'elle s'éloigne de lui, cela paraissait compréhensible et même inévitable, mais si c'était pour se rapprocher de Finlay qui ne valait pas vraiment mieux que lui dans sa relation avec les femmes, il aurait plus de mal à l'accepter.
Malheureusement, Anton n'eut ni sa réponse, ni le temps de convaincre la journaliste. Une main venait de se poser sur son épaule, celle de son meilleur ami, et le travail devait reprendre.

- Désolé, on reprendra cette discussion plus tard si tu le souhaite.

Il n'attendait pas vraiment de réponse,se tournant vers David qui paraissait pour le moins soucieux.

- Qu’est ce qu’il se passe ?

La question était rhétorique, Anton avait bien plus qu'une idée sur la réponse.

- Si c’est à propos de sa démission, je suis au courant, et franchement ça peut attendre.

Le départ en titubant d'Avery avait échappé à l'ancien officier de Police, mais ses derniers agissement l'avaient passablement énervé. Quelque soit la mouche qui l’avait piqué, il était temps que ça s’arrête.
En regardant autour de lui à la recherche de sa subordonnée, il aperçu Beckerson arriver rapidement. Et sa démarche comme son regard n'auguraient rien de bon.

- David, derrière toi.

Ty arriva vers eux, et tenta un geste malheureux. Lui aussi était devenu cinglé ? Ça devenait contagieux… Alors qu'Anton s'apprétait à intervenir, Emily Vaneloni débarqua sans crier gare et maitrisa son collègue. C’était bien la première fois qu’elle dévoilait devant tous le monde cette facette. Mais le plus étonnant pour le chef du Coeur vint de la réponse de David. Il avait sonné ? Il avait appelé Emily ?

- C’est quoi cette histoire ? Depuis quand tu fais appel à cette garce ?

Anton soupira, il aurait volontiers mit son poing dans la gueule de Ty. Pour une fois qu'il en avait l’occasion, il avait fallut que Reynolds l’en empêche... Au moins un des gardes faisait son travail.
Ces évènements ne devaient pas occulter sa question sur le rôle d'Emily qu'il s'empressa de reposer. Après toutes ses années dans la police et la sécurité, il savait reconnaitre une histoire foireuse. Quand Beckerson se mit à hurler pour attirer l’attention, il s'avança vers lui décidé à lui faire fermer sa gueule. Kramer en train de crever ? Voilà qui expliquait le comportement du journaliste et de David.

- Ca suffit, maintenant. Boucle-la !

Cet abruti allait créer la panique avec ses conneries. Laissant Finlay et David gérer ça, il remarqua la présence d'un garde dans les parages et s'approcha de lui.

- Quelqu’un a vu ce qu’il s’est passé ?
- Non… On a juste vu Melle Kramer partir rapidement en titubant. Elle avait l’air saoul.

Retournant près du groupe, il pu entendre les ordres de David. Quelque chose lui disait qu'il n’avait pas intérêt à rester éloigné trop longtemps. Où était Mlada ? Ça devrait être à elle de diriger les gardes. Anton n’était bien sûr pas contre les responsabilités, mais il avait mieux à faire que de mener les troupes et calmer la foule. Sortant l’arme de Léo de l'intérieur de sa veste, il l'a donna à un des hommes.

- Tous les gardes reprennent du service. Allez rendre ça à Romanov. On évite la panique et les mouvements de foule, alors discrétion avant tout. Et faites surveiller le trajet de Beckerson. S’il tente quoi que ce soit, on se débarrasse du problème aussitôt.

Ty venait de leur donner une opportunité de se débarrasser de lui...
Les gardes s'exécutèrent et partirent remplir leur rôle. Il ne restait plus que la foule...

- Ne vous inquiétez pas. Je sais que notre maire est perdu sans sa cavalière, et Melle Vaneloni reviendra sous peu. L’incident est terminé, amusez-vous.

Un rapide signe vers le podium et l’orchestre reprit la musique. Le chef du Coeur resta quelques secondes sur place pour s'assurer que la soirée retrouvait son animation normale, avant de se diriger vers l’ascenseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Léonova N. Romanov

Garde d'élite / Resp. niveau 3


. Nombre de messages : 889
. Doublons : ---
. Type de rp : Les deux

Carte d'Identité
Age: 27 ans
Localisation : La régie
Relations :

MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   Ven 9 Sep - 23:56

ici; anton

    Les choses n'allaient pas en s'améliorant au contraire. Bien que l'ex ranger garde son masque de neutralité, Les battement de son cœur s'était accélérer tant à cause du potentiel divertissement d'un peu d'action que de l’inquiétude croissante quant à l'état de son amie de longue date. Ne pas presser le pas, ne pas alarmer les civils plus qu'ils ne l'était déjà par l'esclandre avec Keller et Ty. Avery en train de crever!!? *quoi!?* Impossible, elle agissait bizarrement et avait vraiment mauvaise mine mais c'était impossible qu'elle ai... Jamais ils ne lui auraient fait ça.
    Se forçant a sourire et à paraitre le plus détendu qu'elle puisse tout en réintégrant officiellement son rôle de garde et membre du cœur à chaque pas, la jeune femme ne perdit rien de l'altercation, heureusement la situation se calma presque aussitôt emily et Finn s'occupant de beckerson.
    Avec Finn, kramer et keller parti, une légère désorganisation se fit sentir parmi les garde qui n'avait rien raté de la scène. Romanof fit signe a ceux dont elle croisa le regard de retourner à leur poste, le regard ferme. Toujours aussi calme en apparence elle finit par se glisser près de fielster juste à temps pour intercepter son bien.
    La jeune femme se glissa entre les deux homme et pris son armes des mains d'anton avant que le garde puisse la prendre.

    - th th... bas les pattes c'est à moi

    Elle lança un regard à son supérieur direct prête à lui lancer une remarque sur ce qu'elle avait dit plus tot dans son appartement à propos de ses menaces quant à son arme mais son visage sérieux la ramena rapidement à sa préoccupation première.

    - Kramer?


    demanda t'elle sachant plus que bien que ça allait mal et sentant dans ses tripes que les choses tentaient à s'aggraver ici. Mais elle devait tenter d'obtenir des information d'anton avant de ne s’inquiéter de ce qu'il pouvait se passer derrière elle.
    Elle acquiesça ensuite d'un léger signe de tête en fixant Anton pour indiquer qu'elle s'occupait de la situation ici.
    La musique repris et l'ex comando hésita fixant tour à tour l’ascenseur et son chef s'y dirigeant ainsi que la salle et la masse bruyante. Ses tripes lui disait de pousser tout ceux sur sa route pour aller retrouver son amie, et voir si elle allait bien mais son instinct et sa loyauté la forcèrent à rester et s'assurer que les choses ne tournaient pas mal ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://terra616.forumotion.com/forum.htm

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: 1.05 [25/06] Que la fete commence   

Revenir en haut Aller en bas
 

1.05 [25/06] Que la fete commence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternalis, le défi de la science :: L'Enfer de la Science :: Niveau 2 :: La Grand Place-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit